www.zejournal.mobi
Lundi, 06 Déc. 2021

Facebook et Instagram suppriment une vidéo de Project Veritas sur les vaccins pour « désinformation » pouvant causer « des préjudices »

Auteur : Reclaim The Net (Etats-Unis) | Editeur : Walt | Vendredi, 24 Sept. 2021 - 14h40

La vidéo a été retirée quelques heures après sa publication.

Facebook et sa filiale Instagram ont supprimé une nouvelle vidéo des agents sous couverture de Project Veritas en vertu de sa politique concernant la « mésinformation ».

« Nous encourageons la libre expression, mais nous n’autorisons pas les fausses informations sur le COVID-19 qui pourraient contribuer à des préjudices physiques », peut-on lire dans le message Facebook partagé avec Project Veritas.

Facebook n’a pas précisé quelle partie de la vidéo avait motivé sa décision de la supprimer.

La vidéo en question mettait en scène une dénonciatrice du département de la santé et des services sociaux (HHS), l’infirmière Jodi O’Malley, qui alléguait que le gouvernement fédéral sous-déclarait les effets secondaires des vaccins contre le COVID-19.

Dans la vidéo, Mme O’Malley discute avec la Dre Maria Gonzales, médecin urgentiste, qui affirme que tous les patients souffrant d’une inflammation cardiaque après avoir été vaccinés ne sont pas signalés. « Mais maintenant, ils [le gouvernement] ne vont pas accuser le vaccin », a déclaré le Dr Gonzales à propos d’un patient qui avait des soupçons de myocardite.

En apprenant la suppression de la vidéo par Facebook et Instagram, O’Keefe a réalisé une autre vidéo pour partager la nouvelle de la suppression de la vidéo. « Nous venons d’apprendre que Facebook et Instagram ont supprimé cette vidéo, et nous avons ici une capture d’écran que nous avons reçue d’Instagram… Il est écrit ‘votre publication va à l’encontre de nos normes communautaires sur la désinformation qui pourrait causer des préjudices physiques’ ».

O’Malley a contesté le fait que la vidéo contenait des fausses informations. « Tout ce que j’ai fait, c’est filmer », a déclaré O’Malley. « J’ai enregistré leurs déclarations et j’ai enregistré le diagnostic réel, d’accord, maintenant ils disent au médecin le diagnostic patient est une désinformation ».

La suppression des publications des utilisateurs basée sur la politique de Facebook concernant la suppression du contenu sur le « COVID-19 qui pourrait contribuer à des préjudices physiques » a été signalée pour la première fois vers avril 2021 et est souvent utilisée sur les publications qui remettent en question la sécurité des vaccins contre le COVID-19.

Traduction par Aube Digitale


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé