www.zejournal.mobi
Mardi, 16 Août 2022

L’EMA nourrit le narratif d’une nouvelle vague meurtrière

Auteur : Lalaina Andriamparany | Editeur : Walt | Jeudi, 16 Juin 2022 - 14h48

Les deux sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5 se propagent de plus en plus en Europe. Selon l’agence européenne des médicaments (EMA), ils pourront devenir dominants, ce qui va générer une nouvelle vague de pandémie virulente.

Alors même que la pandémie connaît un étiage à travers le monde. Comme par hasard, on parle de nouvelle vague…le refrain est désormais connu, puisqu’elle revient périodiquement. Classés « variants d’intérêt » par l’OMS, les deux nouveaux sous-variants de la lignée omicron seraient plus transmissibles que la souche originale BA.1. Plus contagieux mais peu virulents, l’Institut national des maladies transmissibles en Afrique du Sud a révélé que ces deux sous-variants d’Omicron ont le pouvoir d’échapper aux anticorps fournis par les vaccins.

Sous-variants préoccupants par l’OMS

Le nombre de personnes infectées par les sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5 en Europe reste encore faible. Hautement transmissibles, ils figurent dans la liste des variants préoccupants par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

Déjà dans un communiqué du 14 mai, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a mis en garde les Etats européens face à ces  « deux lignées préoccupantes ».

Certes, le risque qu’elles provoquent des maladies graves reste faible d’après les données en provenance de l’Afrique du Sud. Toutefois, elles ont tendance à circuler à grande vitesse et « pourront être dominants dans les mois à venir ».

Sans surprise, l’EMA a dévoilé que la diffusion de ces sous-variants d’Omicron en Europe pourrait accroître les hospitalisations et le nombre de décès liés au Covid-19. Autrement dit, elle présage une nouvelle vague de pandémie meurtrière en Europe.

Des sous-variants bientôt dominants

Le 30 mai, le sous-variant BA.5 représentait 87% des cas d’infection au Covid-19 au Portugal. Le nombre de personnes infectées pourrait encore augmenter. Aux Etats-Unis, les sous-variants Omicron BA.4 et BA.5 représentent 21 % des variants Covid d’après les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Tout cela indique qu’on fait face à de nouvelles mutations très contagieuses du SARS-CoV-2. Selon l’ECDC, les deux sous-variants BA.4 et BA.5 pourront devenir dominants en Europe. Voilà ce qui pourrait générer une hausse du nombre de cas d’infection. Malgré sa contagiosité, selon l’ECDC “Il n’y a actuellement aucune indication de changement de gravité pour BA.4 / BA.5 par rapport aux lignées Omicron précédentes».

A noter qu’en France, dans son dernier point épidémiologique, Santé Publique France indique que “La détection de BA.4 et BA.5 est en augmentation : 1,1% pour BA.4 et 18% pour BA.5 au cours de Flash Semaine 21, contre 0,6% et 5% au cours de Flash Semaine 20″.

***

Cependant selan Santé Publique France:


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé