www.zejournal.mobi
Vendredi, 30 Sept. 2022

Syrie : des rebelles ont décapité la statue de l'un des plus grands poètes arabes

Auteur : Poste de Veille | Editeur : Admin | Mercredi, 13 Févr. 2013 - 11h03

Si le poète avait été vivant, c'est lui qu'ils auraient décapité.

La statue, avant et après : 


____________________

Des membres d'un groupe armé ont coupé la tête de la statue d'un célèbre poète de l'époque abbasside, Abou al-Alaa al-Maari, dans une ville du nord-ouest de la Syrie tenue par les rebelles, a indiqué mardi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Un groupe armé à Maaret al-Noomane a coupé la tête d'une sculpture honorant la mémoire du poète et philosophe Abou al-Alaa al-Maari, qui est né dans cette ville", a indiqué l'ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants et de sources médicales à travers la Syrie.

L'OSDH n'a pas indiqué quel groupe était derrière ce délit mais des militants de la ville ont accusé les islamistes extrémistes du Front Al-Nosra, et distribué une photo de la statue cassée qui portait également des traces de balles. Les rebelles s'opposant au régime du président Bachar al-Assad ont pris la ville de Maaret al-Noomane en octobre dernier.

Né dans cette ville en 973, Abou al-Alaa al-Maari a perdu la vue très jeune. Il est devenu l'un des plus grands poètes arabes, connu pour ses critiques envers l'islam et d'autres religions.

Source : L'Orient-le-Jour, 13 février 2013


- Source : Poste de Veille

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé