www.zejournal.mobi
Dimanche, 14 Juill. 2024

La reconnaissance faciale, un outil partagé entre les polices européennes

Auteur : Éric Verhaeghe | Editeur : Walt | Vendredi, 01 Mars 2024 - 10h59

Le Conseil européen vient de prendre une importante décision pour les libertés (ou plutôt contre…) en Europe. Désormais, les différentes polices des Etats membres pourront, au titre de la coopération judiciaire de l’Union, accéder à de nouveaux fichiers détenus par les services des autres Etats. En particulier, ces nouvelles données seront celles de la… reconnaissance faciale. L’étau se met en place pour rendre incontournable la surveillance généralisée des populations.

Dans le flot ininterrompu des textes technocratiques que le Conseil européen adopte, l’un d’eux ne sera pas évoqué par le cartel de la presse subventionnée, et c’est dommage car il est d’importance. Il autorise l’approfondissement de la coopération policière entre Etats-membres.

La nouvelle législation améliorera le cadre existant – souvent appelé “Prüm I” – qui permet déjà aux services répressifs de consulter les bases de données nationales d’autres États membres en ce qui concerne l’ADN, les empreintes digitales et les données relatives à l’immatriculation des véhicules.

Les règles convenues aujourd’hui élargiront les catégories de données pour lesquelles des échanges automatisés peuvent avoir lieu. Les autorités de police pourront également effectuer des recherches d’images faciales et d’antécédents de police. De plus, si la législation nationale l’autorise, il sera également possible d’effectuer des recherches dans toutes les catégories de données afin de retrouver des personnes disparues ou d’identifier des restes humains.

Autrement dit : une suspicion à Metz dans une affaire criminelle ? La police pourra plonger sans vergogne dans les bases de données belge, luxembourgeoise, pour retrouver les coupables. Ces recherches ne concerneront plus seulement les plaques d’immatriculation, les empreintes ou l’ADN. Elles s’étendront à la reconnaissance faciale…

Progressivement, l’Europe met en place un espace unique de répression liberticide. En silence.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...