www.zejournal.mobi
Samedi, 25 Mai 2024

Polémique autour d'un stage de drag-queen destiné à des enfants à partir de 11 ans près de Bordeaux

Auteur : TV Libertés | Editeur : Walt | Vendredi, 09 Févr. 2024 - 15h15

La programmation d'un stage de drag-queen destiné aux enfants dès 11 ans, organisé par une «Maison des jeunes et de la culture» (MJC) de Mérignac (33) pendant les vacances scolaires, a suscité une vive polémique et l'indignation de parents et d'associations, rappelant que les drag-queens appartiennent à un univers adulte et dénoncent une tentative de sexualisation précoce des enfants. Une pétition, exigeant l'annulation du stage a été lancée, soulignant l'importance de protéger les enfants contre des influences jugées inappropriées. La pétition, lancée par l'Association familiale AFC Bordeaux et Nord Gironde, a déjà recueilli plus de 1400 signatures depuis lundi.

Défilé en talons, Mise en pratique, Atelier Make up live

Dans le cadre de ses activités visant à l'éducation populaire, la MJC CLAL de Mérignac, soutenue par des financements publics, propose ce « STAGE DRAG QUI CASSE LES CODES » en collaboration avec le centre LGBTI+ de Bordeaux, Le Girofard. Le programme du stage en question comprend la création d'un personnage de drag-queen, des réflexions sur le genre et les stéréotypes, des séances de défilé en talons et de performances drag, ainsi qu'une "Mise en pratique". ou encore un "Atelier Make up live".

"Il est important que nos enfants soient exposés à une variété d'expériences et d'idées, mais il est tout aussi crucial qu'ils soient protégés contre des influences potentiellement inappropriées. L'exposition précoce à certains aspects du drag peut être déroutante pour les jeunes esprits en développement et peut avoir des conséquences psychologiques négatives", alerte l'association familale AFC dans sa pétition. 

Ce « stage » de cinq jours soulève des questions sérieuses quant à l’opportunité d’exposer de jeunes enfants à des concepts et des pratiques qui pourraient potentiellement perturber leur développement.

L’idée de plonger des préadolescents dans l’univers du drag, où la propagande de genre risque de s’infiltrer insidieusement, est profondément préoccupante. Le programme du stage, qui promet de leur faire découvrir le monde des drag queens et du spectacle, semble être une tentative manifeste d’endoctrinement dès le plus jeune âge.

Les séances prévues sont révélatrices de l’intention claire d’influencer ces enfants impressionnables. La première séance propose la création d’un personnage de drag, incluant le choix d’un nom de scène et la réflexion sur le genre et les stéréotypes de manière à les exploiter. La deuxième séance met l’accent sur des comportements typiques du drag, comme la marche en talons et le défilé, ainsi que sur l’expression faciale, insinuant ainsi des normes de genre floues et non conformistes. Enfin, la troisième séance consiste en un atelier de maquillage en direct et en la répétition d’une chanson à interpréter en duo avec un autre participant, renforçant ainsi les codes et les pratiques du drag.

Un scandale éclate à Bordeaux autour d’un stage de drag de 5 jours pour enfants, suscitant l’inquiétude des parents.

Il est essentiel de rappeler que les enfants de 11 ans sont encore en plein développement physique, psychologique et émotionnel. Les exposer à des contenus et des activités qui questionnent leur identité de genre et les incitent à jouer avec des stéréotypes fragiles pourrait avoir des conséquences néfastes sur leur bien-être mental à long terme. En effet, selon l’Association Américaine de Psychologie, une exposition précoce à de tels contenus peut engendrer des troubles psychologiques chez les jeunes.

Il est impératif que les organisations qui organisent des activités pour enfants prennent en considération le bien-être et le développement sain des enfants. Les parents et les autorités locales doivent s’unir pour mettre fin à de telles initiatives qui risquent de manipuler l’innocence de nos jeunes générations et de les exposer à des influences inappropriées. La protection de l’enfance doit toujours primer sur toute autre considération.

L’Association Familiale Catholique (AFC) a lancé une pétition en ligne demandant l’annulation du « STAGE DRAG » pour enfants organisé par l’association MJC CLAL de Mérignac. Vous pouvez trouver la pétition et soutenir leur cause en cliquant sur ce lien : Pétition : Annulez le « STAGE DRAG » pour enfants.

Pour visionner le programme : Vacances d’hiver 2024, du Lundi 19 février au vendredi 01 mars 2024

Voici les coordonnées de la MJC/Chemin Long Animations Loisirs à Mérignac :
Adresse : 130/132 avenue de la Somme – 33700 MERIGNAC
Téléphone : 05.56.34.43.72
Email : [email protected]
Site Web : www.mjcclal.fr

par Le Média en 4-4-2


- Source : TV Libertés

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...