www.zejournal.mobi
Dimanche, 14 Juill. 2024

Bronchiolite : des bébés vaccinés avant même d’être nés… ?

Auteur : Ema Krusi | Editeur : Walt | Vendredi, 18 Août 2023 - 20h01

Le nouveau vaccin de Pfizer, ABRYSVO, vise notamment les femmes enceintes et est promu comme un «vaccin maternel qui immunise passivement bébé».

Pas encore commercialisé en France, il risque d’être prochainement agité sous le nez des femmes enceintes comme étant la panacée pour protéger leur bébé.

Entre la fin du 2ème et le début du 3ème trimestre de grossesse, les futures mamans se verront bientôt conseiller une injection intramusculaire de la nouvelle «potion magique» du fameux labo bien connu des tribunaux.

Pfizer a été condamné à plusieurs reprises par la justice, souvent pour des sommes importantes, dont un record de 2,3 milliards de dollars en 2009.

Quelques points à savoir (notice du fabricant et lettre de la FDA au laboratoire • 2023)

Les protéines recombinantes RSV preF A et RSV preF B sont exprimées dans des lignées cellulaires génétiquement modifiées d’ovaire de hamster chinois.

Chaque dose peut également contenir des quantités résiduelles de protéines de cellules hôtes et d’ADN provenant du processus de fabrication.

L’innocuité et l’efficacité d’ABRYSVO chez les personnes de moins de 18 ans n’ont pas été établies.

Allaitement

On ne sait pas si ABRYSVO est excrété dans le lait maternel. Aucune donnée n’est disponible pour évaluer les effets d’ABRYSVO sur le nourrisson allaité ou sur la production/l’excrétion de lait.

ABRYSVO n’est pas approuvé pour une utilisation chez les personnes de moins de 60 ans.

La FDA mentionne dans sa lettre : «Vous devez soumettre des rapports d’effets indésirables pour le syndrome de Guillain-Barré (SGB) et d’autres affections démyélinisantes à médiation immunitaire, et les arythmies supraventriculaires…»

1. Étude pédiatrique différée dans le cadre du PREA (étude C3671016) pour évaluer l’innocuité et l’efficacité chez les enfants et les adolescents âgés de 2 à 18 ans.

Soumission du rapport final : 30 juin 2025

«…nous avons déterminé que vous êtes tenu de mener l’étude suivante : Une étude de cohorte rétrospective post-commercialisation utilisant les données sur les réclamations des Centers for Medicare et Medicaid Services (CMS), pour évaluer le risque grave de syndrome de Guillain-Barré (SGB) chez environ 1,5 million de personnes âgées vaccinées avec ABRYSVO aux États-Unis (étude C3671031) ».

Soumission du rapport final : 31 mai 2030

Une fois de plus, le levier de la PEUR sera utilisé pour mettre la pression sur les familles…

FDA

Les Propos de la Petite enfance

Le Journal des Femmes


- Source : Ema Krusi

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...