www.zejournal.mobi
Mercredi, 19 Juin 2024

La Russie lance un mandat d’arrêt contre Lindsey Graham pour ses propos sur « l’assassinat de Russes »

Auteur : AubeDigitale | Editeur : Walt | Mardi, 30 Mai 2023 - 20h48

Le ministère russe de l’intérieur a lancé un mandat d’arrêt à l’encontre de Lindsey Graham, sénateur de la Caroline du Sud, après la diffusion d’une vidéo montrant le républicain faucon déclarant à des responsables ukrainiens que « les Russes meurent » grâce à l’aide militaire américaine et que « c’est le meilleur argent que nous ayons jamais dépensé ».

D’aucuns affirment que la vidéo de la réunion de vendredi à Kiev au cours de laquelle Graham a tenu ces propos au président ukrainien Zelensky a été éditée. Pourtant, c’est Zelensky lui-même qui a publié le clip édité sur ses réseaux sociaux officiels.

Le comité d’enquête russe a annoncé l’ouverture d’une procédure pénale à l’encontre de Graham, qui a déclaré que l’implication financière des États-Unis était à l’origine de la mort de citoyens russes.

Le porte-parole de Poutine, Dmitri Peskov, a réagi aux déclarations provocatrices de Graham en déclarant : « Il est difficile d’imaginer une plus grande honte pour un pays que d’avoir de tels sénateurs », tandis que le vice-président du Conseil de sécurité, Dmitri Medvedev, a déclaré que le sénateur républicain était un « vieil imbécile ».

Le mandat d’arrêt et l’inscription du sénateur sur une liste de personnes recherchées resteront bien entendu largement symboliques, étant donné que Graham ne se rendra certainement pas sur le territoire russe ou ne traversera pas son espace aérien dans un avenir prévisible. 

Lundi, le ministère russe des affaires étrangères a réagi à une dépêche de l’agence Reuters selon laquelle les propos de Graham auraient été sortis de leur contexte :

"Les informations publiées par Reuters selon lesquelles les propos tenus par le sénateur américain Lindsey Graham (républicain, Caroline du Sud) lors d’une réunion avec le président ukrainien Vladimir Zelensky auraient été sortis de leur contexte sont des excuses maladroites et éhontées, selon une déclaration du ministère russe des affaires étrangères rendue publique lundi.

« Il s’avère que ce n’est pas ce que le sénateur Graham a dit ni comment il l’a dit. Tout comme pour les réflexions cannibales similaires de l’ancien président américain George W. Bush, des excuses maladroites et honteuses sont invoquées : les paroles du sénateur auraient été sorties de leur contexte, il y aurait eu un « montage », etc. Qui aurait pu douter que l’homme politique lui-même et ses doreurs d’image, comme les principaux médias et agences de presse anglo-saxons, allaient, comme on dit, « jouer les idiots ». Quelle est la prochaine étape ? Ils nous diront que Lindsey Graham est un produit de [l’intelligence artificielle] et qu’il n’existe pas en réalité », a demandé le ministère des affaires étrangères. Il a souligné que cette « tentative est vouée à l’échec ». « Il est déjà impossible de se laver [et de laver sa réputation] de la tache de telles remarques, même si elles ont été prononcées séparément », a ajouté le ministère".

Mais encore une fois, c’est le bureau de la présidence ukrainienne lui-même qui a été responsable de l’édition et de la diffusion des remarques en premier lieu.

Selon The Hill : « Graham semblait faire ces commentaires dans différentes parties de la conversation, qui a été éditée et publiée sur le compte de médias sociaux de Zelensky ».


- Source : AubeDigitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...