www.zejournal.mobi
Mercredi, 22 Sept. 2021

Préavis de grève national contre l’obligation vaccinale des soignants

Auteur : Léo Kersauzie | Editeur : Walt | Mercredi, 04 Août 2021 - 17h43

Percevant enfin l’ampleur de la colère qui règne parmi le personnel soignant après les menaces de salaire bloqué et de licenciement à l’encontre de ceux qui refusent la « vaccination » contre le Covid, les syndicats montent dans le train en marche. Le syndicat SUD Santé Sociaux appelle à une grève illimitée, dénonçant l’obligation pour les soignants d’être vaccinés à partir du 15 septembre.

Tout le personnel soignant devra être vacciné à partir du 15 septembre sous peine de voir leur « contrat de travail » suspendu a indiqué Élisabeth Borne, ministre du Travail, le 13 juillet dernier. Un chantage qui ne passe pas !

« Nous ne sommes pas contre la vaccination mais cela doit rester un choix libre », explique Jean-Marc Devauchelle – secrétaire général de la fédération SUD santé sociaux. Le syndicat a donc lancé un appel à la grève illimitée à l’échelle nationale à compter du 4 août, contre l’obligation vaccinale chez les soignants.

« Nous sommes toujours réticents quand nous n’avons pas de connaissance sur tel ou tel produit. Nous savons pertinemment que toute injection comporte un risque et nous n’avons pas assez de recul comme on pourrait l’avoir dans le cas de la prise d’un Doliprane ou d’autres vaccins », souligne le syndicaliste qui s’inquiète également des conséquences de cette obligation sur le moral du personnel soignant et des démissions qu’elle pourrait engendrer. « C’est sûr qu’il y en aura. Reste à savoir si ça sera à la marge ou s’il y en aura beaucoup. Je serais incapable de dire s’il y aura de nouveau une hémorragie comme il y a eu ces derniers mois ».

Les syndicats sont en réalité bien forcés de suivre les appels à la grève locaux. Des préavis de grève illimitée à partir du 4 août ont été déposés dans les Bouches-du-Rhône à Marseille. À Lyon également, une grève illimitée a débuté depuis le 29 juillet contre l’obligation vaccinale des soignants. De même en Corse où c’est la CGT du centre hospitalier de Bastia qui a appelé à la grève depuis le 30 juillet.

***

Mauvaise nouvelle pour Macron : l’Ordre des Médecins dit non au Pass Sanitaire obligatoire dans les hôpitaux

A la veille de la décision très attendue du Conseil Constitutionnel sur le Pass Sanitaire, l’Ordre des Médecins a fait part de son inquiétude quant à l’obligation d’un Pass Sanitaire pour avoir accès aux soins dans les établissements de santé

L’Ordre des Médecins recadre le gouvernement sur la question du Pass Sanitaire. En effet, dans un communiqué rendu public ce 02 août, l’Ordre a clairement fait savoir qu’il s’oppose totalement à ce que ce Pass limite l’accès aux soins comme cela a déjà été constaté ces derniers jours.

“L’Ordre des Médecins est pleinement engagé dans la campagne dans la campagne de vaccination. Il rappelle que de son succès dépend la capacité de notre pays à pouvoir juguler la pandémie. Dans ce sens, il a toujours soutenu et accompagné les mesures prises par les pouvoirs publics”, peut-on lire.

L’Ordre des Médecins poursuit : “à quelques jours de la décision du Conseil Constitutionnel, sur la loi relative à la gestion de la crise sanitaire, l’Ordre tient cependant à attirer l’attention des autorités sur la question essentielle de l’accès aux soins. La loi prévoit de rendre obligatoire la présentation d’ ‘un pass sanitaire’ pour pouvoir se rendre dans des ‘services et établissements de santé, sociaux et médicaux sociaux”.

Dans le communiqué lu par notre rédaction, l’Ordre des Médecins fait part de son inquiétude quant à cette moi et rappelle que la mission du service public est “de garantir l’accès aux soins pour tous”.


- Source : MPI

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé