www.zejournal.mobi
Samedi, 17 Avr. 2021

Enjeux mondiaux de l’alimentation et de l’agriculture : La Dr Vandana Shiva dénonce Bill Gates, Mark Zuckerberg et Monsanto

Auteur : Jade | Editeur : Walt | Mardi, 02 Mars 2021 - 11h58

La Dr. Vandana Shiva est une auteure, militante écologiste et physicienne de renom. Shiva a fondé Navdanya, un mouvement international lancé il y a 30 ans en Inde pour défendre les semences et la souveraineté alimentaire ainsi que les petits agriculteurs du monde entier. Navdanya a été le pionnier du mouvement pour la conservation et la liberté des semences, qui a vu le jour en réponse à la crise de l’érosion de la biodiversité agricole et à l’introduction des OGM et des brevets sur les semences par le biais des droits de propriété intellectuelle (DPI) et des accords dits de “libre-échange”. Elle a longtemps lutté contre la biopiraterie, le brevetage des connaissances indigènes par des multinationales intéressées et a gagné des procès liés au Neem, au riz basmati et au blé en Inde. Navdanya promeut un nouveau paradigme agricole et économique, une culture de la nourriture pour la santé, où la responsabilité écologique et la justice économique remplacent la cupidité, le consumérisme et la concurrence actuels qui sont devenus dominants dans la société. Elle vise à retrouver le bien commun comme fondement d’un sens renouvelé de la communauté, de la solidarité et de la culture de la paix.

Au cours des 30 dernières années, les recherches de Navdanya sur l’agriculture agroécologique fondée sur la biodiversité ont montré comment l’agroécologie peut accroître la nutrition et la santé, ainsi que les revenus des agriculteurs, tout en rajeunissant les sols, l’eau et la biodiversité et en améliorant la résistance au climat. Plus de 650 000 familles d’agriculteurs dans 22 États de l’Inde sont membres de Navdanya. Selon Navdanya :

La crise de santé publique du COVID et la dévastation économique qui en résulte ont accéléré les appels à réagir par la “grande réinitialisation” du capitalisme en adhérant à la quatrième révolution industrielle. Pour les systèmes alimentaires, cela signifierait une “transformation des systèmes alimentaires” où tous les domaines de la chaîne d’approvisionnement alimentaire sont davantage centralisés, numérisés et exploités pour des données sous les faux prétextes de “santé publique” et de “reprise économique”. Cet effort est désormais soutenu par les organisations internationales et les dirigeants mondiaux qui sont aux côtés des grandes entreprises qui souhaitent une plus grande concentration des systèmes agroalimentaires. Cela s’est traduit par une poussée plus agressive vers de fausses solutions de fermes gérées par l’intelligence artificielle et les algorithmes prédictifs, l’agriculture de précision, les faux aliments – tels que la viande cultivée en laboratoire, les huiles produites synthétiquement et le lait maternel -, les pollinisateurs robotisés, la biofortification, la recherche de formes plus avancées d’OGM et le séquençage numérique de l’information génétique (DSI) de l’agro-diversité.

Ils ont récemment publié un rapport très instructif intitulé “Gates to A Global Empire”. N’oubliez pas de le consulter. Je vous suggère de lire un article récent écrit par la Dr Shiva (son compte twitter) intitulé “30 ans de lutte des agriculteurs indiens contre la mondialisation des entreprises et 40 ans de lutte contre la révolution verte”. Ses livres sont également une excellente source d’information sur la prise de contrôle des semences et les actions immorales et contraires à l’éthique des grandes entreprises, comme Monsanto, en Inde et dans le monde entier.

Le clip ci-dessous est de 2019 mais il est toujours très instructif.


- Source : AubeDigitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé