www.zejournal.mobi
Jeudi, 30 Mai 2024

Didier Raoult dément les mensonges des journalistes sur ses propos concernant les vaccins

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Vendredi, 26 Mai 2023 - 18h41

Didier Raoult rétablit la vérité sur la vaccination et dénonce les manipulations des médias. Démêlons le vrai du faux dans cette affaire qui fait grand bruit.

L’ancien directeur de l’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille, Didier Raoult, est au cœur d’une polémique médiatique. Suite à une interview accordée à la chaîne YouTube de François Asselineau (UPR), dans laquelle il évoque les vaccins contre le Covid-19, plusieurs médias ont rapporté des déclarations contradictoires de Raoult.

Cependant, le professeur a vivement réagi sur Twitter en dénonçant les mensonges et la déformation de ses propos par certains journalistes. Nous revenons sur cette affaire et démêlons le vrai du faux.

Titre mensonger et racoleur du Figaro : Didier Raoult reconnaît finalement que le vaccin « diminue le risque de mortalité »

Dans une interview à la chaîne YouTube de François Asselineau, Didier Raoult s’est exprimé sur la question de la vaccination contre le Covid-19. Des propos tenus lors de cette interview ont été interprétés par certains médias comme une contradiction avec ses déclarations antérieures. Face à la manipulation des ses propos, Didier Raoult a utilisé son compte Twitter pour donner sa version des faits. Il a réfuté catégoriquement les interprétations erronées des journalistes et a fourni des références précises de ses travaux antérieurs. 

Concernant la mortalité chez les vaccinés :

Raoult a affirmé qu’en 2021, des études menées en collaboration avec P. E. Fournier ont démontré une mortalité plus faible chez les sujets âgés vaccinés, notamment ceux de plus de 75 ans. Ces résultats sont en accord avec les écrits antérieurs du professeur, tels que mentionnés dans ses carnets de guerre. Les journalistes exploitent de manière malhonnête les propos du Pr. Raoult concernant les sujets de plus de 75 ans afin de les généraliser, ce qui constitue une manipulation flagrante et grossière.

Les cas de décès chez les moins de 50 ans :

Le professeur Raoult a précisé qu’il n’y avait pas eu de décès chez les moins de 50 ans, à l’exception de rares sujets à risque, tels que les personnes trisomiques et obèses. Il a souligné que cette constatation était valable à la fois à l’IHU et en Suède, où les malades sont soignés.

L’inefficacité de la vaccination chez les jeunes :

Raoult a déclaré que la vaccination n’avait jamais apporté de bénéfices chez les jeunes, mais plutôt des effets secondaires. Selon lui, la vaccination ne protège ni contre l’infection ni contre la contagion. Il a également critiqué le fait que les vaccins de Pfizer n’avaient pas été suffisamment testés ni évalués avant leur mise en place.

L’ancien directeur de l’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille a souligné que ce sont ceux qui gouvernent qui avaient changé d’opinion sur la vaccination, et non lui. Il a affirmé n’avoir aucune opinion personnelle, se basant uniquement sur les faits. Il a également mentionné que, six mois après la mise en place de la vaccination généralisée, il constatait autant de cas chez les vaccinés que chez les non vaccinés.

Le journalisme de bas étage

Cette affaire met une fois de plus en évidence la manipulation de certains médias qui ont délibérément déformé les propos du professeur Didier Raoult. Au lieu de faire preuve de rigueur journalistique dans le traitement de l’information, ils utilisent les déclarations des personnalités pour créer des polémiques sensationnalistes. Il est regrettable que cet acharnement ne se soit pas manifesté dans des enquêtes sur les scandales tels que l’étude frauduleuse du « The Lancet » sur l’hydroxychloroquine, de la prétendue efficacité du vaccin pour prévenir la contamination ou encore l’histoire fantaisiste du pangolin et de la chauve-souris comme origine du COVID-19.

Si nous avons le droit d’être intelligents, il serait temps que les journalistes du système en fassent usage !

Voir l'entretien complet:

François Asselineau a invité le professeur Didier Raoult à l’occasion de la publication de son autobiographie aux éditions Michel Lafon. La rencontre s’est tenue en duplex entre Marseille et le studio UPRTV à Paris, nous la publions ce lundi 22 mai 2023, trois ans jour pour jour après la publication dans la revue médicale The Lancet de l’étude entièrement falsifiée concluant à la nocivité de l’hydroxychloroquine dans le traitement de la première variante de la covid-19.

Au cours de cet échange, François Asselineau et le professeur Raoult retracent l’historique de la pandémie de la Covid-19 et reviennent sur les décisions aberrantes prises par les gouvernements Philippe et Castex et leurs conséquences désastreuses pour la France et les Français.

Ils abordent également les énormes soupçons pesant sur Big Pharma dont on nous fait croire qu’il faudrait la considérer différemment des autres industries en termes d’éthique et de rapport aux profits financiers.

Enfin sur un plan plus philosophique et en prenant du recul sur les événements, ils comparent certaines similitudes de leurs parcours respectifs. Des parcours d’individus préférant le doute au prêt-à-penser, réfléchissant par eux-mêmes et capables de dire non à leur autorité lorsque celle-ci fait fausse-route.

Source: UPR TV


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...