www.zejournal.mobi
Jeudi, 21 Oct. 2021

Le gouvernement américain a-t-il volé les recherches de Nikola Tesla ?

Auteur : AubeDigitale | Editeur : Walt | Jeudi, 08 Juill. 2021 - 14h38

Nikola Tesla était sans aucun doute l’un des esprits les plus brillants du XXème siècle. Nombre de nos produits de base modernes doivent leur existence à son esprit brillant. Cependant, il a vécu la majeure partie de sa vie dans une lutte constante avec les courtiers en énergie de son époque, à savoir Thomas Edison, soutenu par General Electric.

Le 7 janvier 1943, Tesla meurt seul et appauvri dans la chambre 3327 de l’hôtel New Yorker. Deux jours après sa mort, le FBI ordonne que tous ses biens soient saisis.

L’œuvre de toute sa vie est confisquée par l’Office of Alien Property, alors qu’il est citoyen américain depuis 52 ans. On savait à l’époque que Tesla travaillait sur plusieurs projets importants, dont les communications sans fil et l’énergie libre illimitée.

Dernière photo de Nikola Tesla

Le plan de Tesla était d’exploiter l’énergie des radiations présentes dans l’univers, en utilisant la planète entière comme conducteur. Cela aurait signifié que n’importe qui aurait pu avoir de l’électricité gratuite simplement en enfonçant une tige de métal dans le sol.

Ces notions ne plaisaient pas à l’élite au pouvoir, dont l’intérêt était de maintenir le statu quo, c’est-à-dire de faire tourner leurs entreprises multimilliardaires.

Après tout, à quoi servait l’énergie gratuite si elle ne pouvait pas être mesurée et contrôlée ? Par conséquent, beaucoup spéculent que le gouvernement américain a agi en fonction de la pression exercée par ces grandes entreprises. Ils ont fini par expédier sa succession à Belgrade, en Yougoslavie, mais pas avant d’avoir mis neuf ans à la fouiller.

Cette situation a donné naissance à une notion omniprésente, fortement étayée par des preuves circonstancielles : Les recherches de Tesla étaient considérées comme critiques, voire dangereuses, et ont été confisquées pour faire bien les choses.

Ses idées auraient pu constituer un progrès important pour l’humanité et c’est exactement pour cela qu’elles ont été confisquées.

Nikola Tesla

On pense que la technologie HAARP est basée sur les recherches de Tesla. Les États-Unis possèdent de nombreuses installations top secrètes dans le monde entier et ont l’habitude de développer secrètement des technologies.

C’est peut-être pour cette raison que les documents de Tesla ont été saisis, mais nous n’en serons peut-être jamais certains.

Après avoir répondu pendant des années à des questions sur d’éventuelles dissimulations, le FBI a finalement déclassifié quelque 250 pages de documents liés à Tesla en vertu de la loi sur la liberté d’information en 2016. Le bureau a suivi avec deux autres publications, la dernière en mars 2018.

Mais même avec la publication de ces documents, de nombreuses questions restent sans réponse – et certains dossiers de Tesla sont toujours manquants.

Peu après, un ingénieur électricien, le Dr John G. Trump (oui, il s’agit de l’oncle de l’actuel président Donal Trump) a été chargé d’examiner ses papiers pour découvrir si certains d’entre eux avaient une valeur tangible réelle.

Il a déterminé qu’il s’agissait « principalement d’un caractère spéculatif, philosophique et promotionnel » et a déclaré que les documents « ne comprenaient pas de nouveaux principes solides et réalisables ou de méthodes pour obtenir de tels résultats ».

La famille élargie de Tesla, dont son neveu Sava Kosanovic, a tenté désespérément d’obtenir au moins le retour de ses effets personnels. Leurs demandes ont finalement été acceptées et certains de ses objets personnels ont été rendus à la famille.

Après une longue bataille judiciaire, Kosanovic, héritier légitime des biens de son oncle, s’est finalement vu remettre ceux-ci. Les possessions et les dossiers de Tesla sont envoyés à Belgrade.

Mais, fait intéressant, sur les quelque 80 malles contenant les effets de Tesla, seules 60 sont arrivées à Belgrade. On ignore encore aujourd’hui si le gouvernement américain a conservé ou non une partie des informations et des effets.

On pense également que le programme d’initiative de défense stratégique « Guerre des étoiles » de Ronald Reagan dans les années 1980 a probablement été inspiré par le « rayon de la mort » de Tesla. Mais si le gouvernement utilise toujours une partie du matériel de Tesla pour sa recherche et son développement, cela expliquerait pourquoi certains de ses travaux originaux, s’il y en a, sont toujours introuvables aujourd’hui.

Bien sûr, nous ne le saurons jamais avec certitude.


- Source : AubeDigitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé