www.zejournal.mobi
Lundi, 14 Juin 2021

Jérôme Salomon parachuté à l'AP-HM ? Les Marseillais scandalisés

Auteur : FranceSoir | Editeur : Walt | Mercredi, 05 Mai 2021 - 13h50

Le feu "Monsieur Covid" des plateaux télé, et actuel directeur général de la santé, s'apprête-t-il à revenir sur le devant de la scène ? En effet, Jérôme Salomon est présenté par le pouvoir exécutif parisien pour remplacer Jean-Olivier Arnaud qui doit prendre sa retraite, à la tête de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille. Lui dont la démission avait été réclamée par les médecins généralistes en mars dernier, lui qui nous assurait dans le même temps que le confinement de l'Île-de-France n'était pas d'actualité, lui qui a fait l'objet d'une perquisition judiciaire quant à la gestion de la crise en 2020 - notamment des masques, lui qui avait été licencié de l'Institut Pasteur en 2012 pour "cause réelle et sérieuse", n'est sans surprise, pas bien accueilli au pays de Didier Raoult. Malgré toute la chaleur que l'on reconnaît au Sud, Michèle Rubirola, Audrey Jolibois et Renaud Muselier, entre autres, se sont fait entendre pour clamer leur profond désaccord quant à cette nomination.

"Son bilan comme directeur général de la santé est tout de même catastrophique" Kader Benaïd

"Les Marseillais sont humiliés !" Michèle Rubirola

"Il a été mauvais sur tout, les masques, la logistique, la gestion de crise, il a menti régulièrement et on veut le nommer à Marseille où les enjeux sont énormes ? Qu'il reste donc à Paris !" Renaud Muselier

Parmi les explications plausibles, Audrey Jolibois s'inquiète tantôt du fait que Paris veuille garder un oeil sur Marseille, tantôt du fait que la capitale ne veuille tout simplement plus de Jérôme Salomon chez elle et le refourgue dans le Sud comme un "cadeau empoisonné". À l'IHU de Didier Raoult, on s'inquiète des futures relations avec l'AP-HM. En effet, si ces dernières étaient bonnes jusqu'ici, permettant à l'Institut hospitalo-universitaire de gérer la crise au mieux, elles vont sûrement se dégrader si Jérôme Salomon est effectivement parachuté à Marseille. Pendant que Jean-Olivier Arnaud se bat pour gagner du temps, les élus locaux qui siègent au conseil de l'AP-HM se battent eux aussi pour que François Crémieux, actuel directeur adjoint de l'AP-HP, soit nommé à la place de "Monsieur Covid".

Comme avec Agnès Buzyn, portée jusqu'à l'OMS après avoir manqué sa chance à la mairie de Paris, le pouvoir exécutif français invente la médiocratie en choisissant Jérôme Salomon pour l'AP-HM.


- Source : FranceSoir

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé