www.zejournal.mobi
Dimanche, 18 Avr. 2021

Trois bonnes nouvelles à vous communiquer

Auteur : Dominique Delawarde. | Editeur : Walt | Lundi, 22 Févr. 2021 - 09h14

1 – Les chutes vertigineuses de la contamination, du nombre des cas critiques et du nombre de décès observées depuis 7 semaines au niveau planétaire se poursuivent, voire s’accélèrent.

Ainsi, le nombre de tests positifs quotidiens (moyenne sur les 7 derniers jours) est passé de 741 772/j le 12 janvier 2021 à 358 822/j le 19 février 0h00 GMT. Cette baisse est continue depuis 7 semaines et s’accélère de jour en jour sans pouvoir être attribuée au vaccin puisqu’elle concerne tous les continents et tous les pays, vaccinés ou non, confinés ou non et qu’elle a débuté avant que la vaccination puisse avoir le moindre effet. Notons que cette baisse paraît la plus forte dans des pays non ou peu vaccinés et confinés.

Le nombre de patients hospitalisés en situation critique a chuté lui aussi de 115 000 en 3ème semaine de janvier à 94 561 aujourd’hui. Il diminue de plus en plus vite, lui aussi.

Le nombre de décès est en chute libre de 14 392/j le 26 janvier (moyenne sur les 7 derniers jours) à 9 789/j le 19 février, et cette réduction s’accélère de jour en jour et concerne tous les continents et tous les pays des deux hémisphères, confinés ou non, vaccinés ou non.

S’agissant du vaccin, un sondage commandité par l’Imperial College de Londres montre que les français sont les plus sceptiques. À la question : « Vous feriez vous vacciner la semaine prochaine si un vaccin était disponible pour vous ? » 29,8% seulement ont répondu oui … On est loin des résultats de sondages franco-français et des micro-trottoirs télévisés qui font croire à la population que les Français se ruent en masse vers la vaccination. Une majorité de Français seraient donc prudents …

2 – Pour relativiser la mortalité de l’année 2020, j’avais évoqué dans mon rapport bimensuel du 30 janvier dernier la nécessité de considérer l’évolution de la pyramide des âges d’une population. Une courte vidéo de 9 minutes explique de manière très claire et très pédagogique l’évolution de la mortalité en France, rapportée à l’âge, de 1962 à 2020 inclus à partir des données de l’INSEE.

On s’aperçoit que la mortalité 2020 rapportée à l’âge s’inscrit dans une continuité très favorable à la population et qui ne justifie, en aucun cas, l’hystérie et les sur-réactions des exécutifs des pays riches.

3 – Mieux vaut tard que jamais, 5 membres du Conseil scientifique français, dont son président Jean-François Delfraissy, semblent commencer à découvrir des évidences.

Ils viennent de co-signer dans la revue médicale The Lancet une tribune pour appeler à un renoncement urgent aux stratégies de confinement et sortir de cette danse macabre des mesures coercitives à répétition !

Sortie tonitruante à la fois bienvenue et quand même sacrément gonflée de la part d’un cénacle grevé de conflits d’intérêt qui n’a cessé, à l’inverse, depuis onze mois, de réclamer à cor et à cris des mesures violentes en s’asseyant sur la science puisque celle-ci montrait déjà dès fin mars que cette « solution » était inutile et destructrice !

« Il n’est plus possible d’utiliser une succession de confinements généralisés comme réponse principale à la “pandémie” de Covid-19 » expliquent – enfin ! – ces experts…????

« Même si (le confinement) est attractif pour de nombreux scientifiques et considéré comme une mesure par défaut par les dirigeants politiques […], son usage doit être réévalué afin qu’il ne soit plus mis en œuvre qu’en dernier recours », ajoutent-ils en mettant en garde contre « des approches basées sur la peur ». Ben voyons … Il semblerait que le Conseil scientifique commence à se diviser sur les solutions proposées à Jupiter.


- Source : RI

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé