www.zejournal.mobi
Lundi, 08 Mars 2021

Dans l'Idaho un fournisseur Internet coupe l'hébergement à Facebook et Twitter

Auteur : Alana Mastrangelo | Editeur : Walt | Mercredi, 13 Janv. 2021 - 14h47

Un fournisseur d'accès internet, FAI,  du nord de l'Idaho, Your T1 WIFI, a confirmé qu'il bloquera Facebook et Twitter de son service WIFI pour certains clients à partir de ce mercredi, selon un rapport de KREM 2 .

Cette décision intervient après que Twitter ait définitivement interdit le président Donald Trump de sa plate-forme et que Facebook ait verrouillé le président de son compte «indéfiniment».

«Il est venu à notre attention que Twitter et Facebook sont engagés dans la censure de nos clients et de nos informations», lit-on dans un courriel adressé à vos clients T1 WIFI.

Le FAI a ajouté qu'il recevait des appels de clients concernant Facebook et Twitter.

«Ces derniers jours, nous répondons aux appels de clients exprimant leur inquiétude selon laquelle ils ne veulent pas que ces sites soient autorisés à leur être diffusés sur leur flux Internet et qu’ils ne veulent pas que leurs enfants se rendent sur ces sites», poursuit le courriel.

Le FAI a expliqué que, parce qu'il y a trop de clients demandant le blocage des sites, il bloquera Facebook et Twitter pour tous les clients à moins qu'ils ne contactent l'entreprise pour demander l'accès.

«Il y a trop de gens qui nous ont demandé de faire un [client] à la fois, nous allons donc bloquer [Facebook et Twitter] et tout autre site Web qui pourrait également être censuré», lit-on dans l'e-mail.

La société affirme que les deux tiers de ses clients ont demandé que les sites soient bloqués.

Le FAI a en outre expliqué qu'il n'autorisait pas Facebook et Twitter - ainsi que d'autres grandes entreprises technologiques - à censurer les utilisateurs ou à «tenter d'exterminer la concurrence», comme Parler .

«Notre société ne croit pas qu'un site Web ou un site de réseautage social ait le pouvoir de censurer ce que vous voyez et de publier et de vous cacher des informations», lit-on dans l'e-mail. «Nous avons pris cette décision de bloquer l'accès à ces deux sites Web depuis notre réseau».

«Nous ne tolérons pas non plus ce que Google, Amazon, Twitter, Facebook et Apple font à Parler en essayant de les armer fortement pour qu'ils se soumettent», ajoute le courriel.

Dans un e-mail mis à jour envoyé aux clients lundi, le FAI a insisté sur le fait qu'il ne bloquerait pas les sites Web des clients qui ne voulaient pas qu'ils soient bloqués.

Lire aussi: Après sa propre campagne de censure, Twitter se plaint d’être censuré en Ouganda

 


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé