www.zejournal.mobi
Vendredi, 30 Sept. 2022

Le gouvernement néerlandais est accusé de suivre les politiques mondialistes qui conduiront à des pénuries alimentaires

Auteur : The Epoch Times (Etats-Unis) | Editeur : Walt | Samedi, 23 Juill. 2022 - 14h04

Ceux qui connaissent bien les récentes manifestations d’agriculteurs aux Pays-Bas affirment que les politiques climatiques de réduction de l’azote du gouvernement néerlandais visant les agriculteurs ont en fait un but néfaste. Les agriculteurs néerlandais y voient une tentative de confisquer leurs terres et les experts affirment que ces politiques climatiques s’inscrivent dans un programme mondial de contrôle des moyens de production alimentaire qui, s’il se poursuit, débouchera sur une crise alimentaire mondiale.

Michael Yon, un journaliste qui a couvert de nombreux événements majeurs et qui se trouve actuellement aux Pays-Bas pour couvrir les manifestations des agriculteurs, a déclaré à The Epoch Times que le gouvernement néerlandais n’est pas le seul à cibler ses agriculteurs, les agriculteurs de nombreux autres pays subissent également la même menace.

« Le sombre culte de Davos [Forum économique mondial] tente de détruire ces agriculteurs, et évidemment, cela a des conséquences majeures sur la sécurité, pas seulement pour les Pays-Bas, mais pour toute l’Europe et le monde », a déclaré Yon lors d’une récente interview avec le programme Crossroads d’Epoch TV. « Ils essaient de mettre ces agriculteurs hors d’état de nuire et de confisquer leurs terres ».

Des centaines d’agriculteurs néerlandais et de nombreux camionneurs tentent d’attirer l’attention sur les politiques proposées par le gouvernement qui, si elles sont mises en œuvre, handicaperont effectivement les agriculteurs et beaucoup d’entre eux seront financièrement ruinés. Afin d’attirer l’attention du public, les agriculteurs néerlandais bloquent les routes et les infrastructures qui distribuent leurs produits, laissant les rayons des magasins néerlandais vides.

En tant que journaliste, Michael Yon a couvert de nombreux événements majeurs. Il se trouve actuellement aux Pays-Bas pour couvrir les manifestations des agriculteurs. (Capture d’écran via The Epoch Times)

« Beaucoup de gens ne suivent pas, beaucoup sont et tendent à être très solidaires des agriculteurs, mais beaucoup poursuivent leur vie quotidienne comme le font les Américains, les Canadiens et les autres », a déclaré Yon.

« Ils ont besoin d’un signal d’alarme : écoutez, vous allez être touchés tôt ou tard ; préférez-vous que vos étagères soient vides maintenant pendant une très courte période ou être sous la coupe de la bête [Forum économique mondial] pour toujours ? », a-t-il déclaré.

Numéro six des exportations de produits alimentaires

Par rapport aux États-Unis, les Pays-Bas ne font qu’une fraction de la taille du pays, mais rivalisent avec la production alimentaire américaine, se plaçant au sixième rang des exportations alimentaires. Les agriculteurs néerlandais sont parmi les plus compétents et les plus efficaces au monde, a déclaré M. Yon.

« Ce sont les meilleurs agriculteurs du monde. Ils valent plus que leurs exploitations parce que vous pouvez les prendre et créer de grandes exploitations n’importe où avec les connaissances qu’ils ont entre les mains », a-t-il ajouté.

De nombreux pays, dont les Pays-Bas, le Canadal’Allemagne et le Sri Lanka, suivent un programme similaire visant à réduire d’au moins 30 % l’azote présent dans l’environnement. Les agriculteurs de nombreux autres pays, dont les États-Unis, ne trouvent pas suffisamment d’engrais chimiques azotés pour faire pousser leurs cultures.

Si le gouvernement met en œuvre ses politiques de réduction de l’azote, les agriculteurs néerlandais affirment que la plupart d’entre eux perdront leurs exploitations et leurs moyens de subsistance, et que cela créera une insécurité alimentaire massive pour leur pays et le monde entier.

Roman Balmakov, animateur de l’émission Facts Matter d’Epoch TV, a couvert les manifestations d’agriculteurs aux Pays-Bas, le 20 juillet 2022. (The Epoch Times)

Les agriculteurs néerlandais manifestent parce qu’ils n’ont pas d’autre moyen d’essayer de sauver leurs exploitations et la production alimentaire aux Pays-Bas, a déclaré Reindert, un producteur laitier de 30 ans, à Roman Balmakov, animateur de Facts Matter sur Epoch TV.

Si le gouvernement remporte ce conflit, son exploitation devra tuer environ la moitié de ses vaches pour réduire l’azote, a déclaré M. Reindert, ce qui rendrait son activité financièrement intenable.

En fin de compte, « ils veulent simplement retirer les agriculteurs de la terre », a déclaré M. Reindert.

Reindert, un producteur laitier de 30 ans, a participé à la manifestation des agriculteurs néerlandais, le 20 juillet 2022. (The Epoch Times)

Le groupe plus important d’agriculteurs auquel Balmakov a parlé a déclaré que les médias du pays prennent le parti du gouvernement et présentent leur protestation sous un mauvais jour, en affirmant à tort que les agriculteurs empoisonnent la terre. Les agriculteurs néerlandais ont exhorté les Américains à soutenir leur protestation et les produits néerlandais.

Le programme mondialiste

Pendant ce temps, Thierry Baudet, un dirigeant parlementaire néerlandais du parti d’opposition Forum pour la démocratie, a déclaré que le gouvernement néerlandais suit un programme mondialiste et a convenu que ses objectifs sont mauvais.

M. Baudet estime que l’administration néerlandaise actuelle veut mettre fin aux moyens de production alimentaire et à la souveraineté des Pays-Bas, afin que la population dépende entièrement du gouvernement.

« Les personnes qui gouvernent ce pays suivent le scénario écrit par l’UE pour réaliser ce qu’ils appellent une grande réinitialisation. Ils veulent nous rendre plus dépendants des chaînes d’approvisionnement internationales », a déclaré M. Baudet lors d’un récent entretien avec l’émission Facts Matter d’Epoch TV.

Les lignes directrices Natura 2000 de l’UE, qui stipulent que les Pays-Bas doivent réduire l’azote dans leur environnement, sont dépassées et doivent être supprimées, a ajouté M. Baudet.

Thierry Baudet, leader parlementaire néerlandais du parti d’opposition Forum pour la démocratie. (The Epoch Times)

Selon les lignes directrices, « certaines régions d’Europe ont été choisies pour la préservation de certaines formes de végétation, et il se trouve que les Pays-Bas ont été choisis pour protéger la mousse et le trèfle », a déclaré M. Baudet.

« Le véritable objectif de Natura 2000 est d’avoir un bâton pour battre les agriculteurs, et pas seulement pour faciliter l’immigration continue », mais aussi pour mettre fin au lien des agriculteurs avec leur terre et leurs traditions.

« Le véritable enjeu ici est la grande réinitialisation, la migration de masse, la gouvernance transnationale, et c’est pourquoi les gens doivent devenir atomisés, ils doivent perdre leur lien avec la terre, et c’est pourquoi ils s’en prennent aux agriculteurs », a-t-il déclaré.

Les médias néerlandais

Les médias néerlandais, qui sont fidèles au parti politique au pouvoir, dénigrent les agriculteurs en affirmant qu’ils empoisonnent la terre avec des nitrates et de l’ammoniac, a déclaré M. Yon.

Yon a comparé la diabolisation des agriculteurs néerlandais et l’effort d’accaparement des terres par le gouvernement à ce qui s’est passé sous de nombreux régimes totalitaires, notamment en Chine, au Cambodge et en Russie.

Joshua Philipp, journaliste d’investigation et animateur de l’émission « Crossroads » d’Epoch TV, a déclaré avoir constaté une tendance indéniable à grande échelle à la prise de contrôle de la production alimentaire dans le monde.

« Je vais dire de façon absolument définitive qu’il s’agit d’un programme. Ce n’est pas une crise naturelle », a déclaré Phillip à son public de Crossroads dans un épisode récent.

Expert reconnu en matière de guerre sans restriction, de guerre hybride asymétrique et de subversion du Parti communiste chinois, M. Philipp a déclaré que ses recherches sur les politiques de réduction de l’azote et les tendances en matière d’engrais chimiques dans la majorité des pays du monde entraîneront des pénuries alimentaires, comme ce qui s’est produit récemment au Sri Lanka.

Un ouvrier tire un chariot de riz importé sur un marché de gros à Colombo, au Sri Lanka, dimanche 26 juin 2022. Les Sri Lankais ont enduré des mois de pénurie de nourriture, de carburant et d’autres produits de première nécessité en raison de la diminution des réserves de change du pays et de l’augmentation de sa dette, aggravée par la pandémie et d’autres problèmes à plus long terme. (AP Photo/Eranga Jayawardena)

M. Phillip a qualifié les mauvaises récoltes et les pénuries alimentaires du Sri Lanka de « canari dans la mine de charbon », avertissant le monde de ce qui pourrait se produire s’ils ne changent pas la direction prise par leurs gouvernements en termes de normes de réduction de l’azote et d’utilisation des engrais.

M. Baudet n’est pas optimiste quant à l’impact des agriculteurs sur l’arrêt de ce programme mondialiste, mais il estime que s’il existe une véritable solidarité entre les agriculteurs et qu’ils tiennent bon pendant quelques jours ou quelques semaines en refusant toute distribution de nourriture, ils pourraient être en mesure de réveiller le public néerlandais et donc de changer les politiques gouvernementales.

« Un programme radical est mis en avant, qui s’appelle les objectifs de développement durable et qui correspond à toute l’hystérie climatique qui, scientifiquement, est absurde », a déclaré M. Baudet.

Les mondialistes (Forum économique mondial) ont fixé l’année 2030 pour atteindre leurs objectifs économiques et prendre le pouvoir, mais M. Baudet a déclaré que les citoyens du monde entier devaient travailler pour s’assurer que leur programme ne se réalise pas.

Si vous regardez la situation dans son ensemble, « vous voyez cette tendance à la dictature bureaucratique qui nous est imposée à tous, et ce n’est que si nous nous unissons et si nous dépassons toutes ces différences qui nous ont divisés pendant tant d’années, et si nous combattons cela ensemble, que nous pourrons réussir, et nous devons le faire », a déclaré Baudet.

« C’est le combat le plus existentiel de l’histoire de la civilisation », a-t-il ajouté.

Traduction par Aube Digitale


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé