www.zejournal.mobi
Dimanche, 20 Sept. 2020

Taux de popularité : Trump fait mieux que Macron, et beaucoup mieux qu’Obama à la même période – silence média

Auteur : Jean-Patrick Grumberg | Editeur : Walt | Mardi, 11 Août 2020 - 07h32

Le taux d’approbation du président Trump est de 51 %, et ses partisans sont 70 % plus enthousiastes que ceux de Biden.

Le président Trump ne compte plus que 4 à 6 % de retard sur son adversaire Joe Biden dans les sondages où sont interrogés 6 à 7 % de Démocrates de plus que de Républicains. Il est même à 3 % derrière Biden dans le dernier sondage Harris (3) qui a interrogé 4 % de Démocrates de plus que de Républicains (4). Un détail, ne cherchez pas ce sondage sur Google, il a disparu des moteurs de recherche. Seul Yahoo ne l’a pas supprimé de sa première page de résultats.

Mais au-delà des nouveaux sondages qui montrent une hausse de son taux d’approbation, c’est le « fossé d’enthousiasme » croissant qui le favorise très fortement par rapport à son adversaire – ce qu’on constate dans les rues américaines par l’absence de drapeaux Joe Biden dans les jardins, et de stickers pour lui sur les voitures. 

Le sondage quotidien de Rasmussen (1) – qui a donné les chiffres les plus justes lors de l’élection de 2016 – indique que le taux d’approbation présidentielle de Trump est passé à 51 %.

Et, fait remarquer Rasmussen, au même stade de sa présidence, l’ancien président Barack Obama, qui pourtant était très aimé des médias, avait un taux d’approbation de 44 %.

À ce stade, et Rasmussen ne le dit pas, je dois faire remarquer que si les médias ne livraient pas une guerre continuelle contre le président Trump d’une violence qui n’a jamais existé dans l’histoire, son taux d’approbation ne serait pas à 51 %, mais probablement dans les 60 %. Juste mon opinion, je peux me tromper.

Ajoutez à cela le nouveau sondage d’Economist/YouGov (2) qui montre que les partisans du président sont beaucoup plus enthousiastes à son égard, que ceux de Biden, et vous avez un tableau proche de la réalité qui ne se lit pas dans les journaux, où tout est négatif. 

  • À la question « Que pensez-vous des candidats à la présidence énumérés ci-dessous ? »
    • 40 % des partisans de Biden ont répondu « être enthousiastes »
    • Contre 68 % des partisans de Trump.
  • A la question : « Etes-vous enthousiaste pour voter pour la prochaine élection présidentielle en novembre ? »
    • 53 % des partisans de Biden ont répondu « extrêmement ou très enthousiaste »
    • Contre 76 % des partisans de Trump.
  • De plus, en comparant les partisans de Trump qui ont voté pour lui en 2016 aux partisans Démocrates qui ont voté pour Clinton en 2016, on arrive au résultat suivant :
    • 53 % des partisans de Biden sont plus enthousiastes à l’idée de voter cette année par rapport aux années précédentes,
    • Contre 55 % pour Trump.

Le sondage fait suite à trois autres sondages de la semaine dernière qui ont tous montré que M. Trump rattrape M. Biden.

Et à l’autre bout du monde, en France, trois ans après le début de son mandat, la popularité du formidable et génial M. Macron a fait un bond de six points de pourcentage dans un sondage, atteignant 50 % pour la deuxième fois seulement en plus de deux ans, (soit moins que le crétin président américain), mais seulement après avoir conclu un accord avec d’autres dirigeants européens sur un plan de relance économique de 750 milliards d’euros et remanié son gouvernement.

Notes:

  1. https://www.rasmussenreports.com/public_content/politics/trump_administration/prez_track_aug03
  2. https://today.yougov.com/topics/politics/articles-reports/2020/07/31/reality-check-trump-biden-enthusiasm-gap
  3. https://www.newsweek.com/bidens-lead-over-trump-drops-3-points-national-polling-average-1523283
  4. https://thehill.com/hilltv/what-americas-thinking/510773-poll-biden-leads-trump-by-3-points-nationally

***

Biden double ses commentaires racistes sur le fait que les Noirs sont tous les mêmes

Les commentaires racistes de Joe Biden lors d’un appel vidéo avec la National Association of Black Journalists et la National Association of Hispanic Journalists auraient mis fin à sa carrière si un républicain les avait prononcés.

Mais puisque les médias sont monopolisés par les libéraux, même un démocrate raciste, sénile, corrompu et glauque comme Joe Biden peut se présenter à la plus haute fonction politique de la nation tant qu’il fait de bons sondages. L’équipe de Joe Biden s’est même sentie assez courageuse pour laisser Joe développer ce qu’il essayait de dire.

Pour ceux qui ont pu être victimes de la couverture médiatique de Joe, voici la première chose raciste que Biden a dite lors de l’appel vidéo.

« Contrairement à la communauté afro-américaine, à de notables exceptions près, la communauté latino est une communauté incroyablement diverse avec des attitudes incroyablement différentes sur des choses différentes », a déclaré Biden lors de l’appel qui a été diffusé jeudi. 

Biden pense que les Latinos ont une diversité de pensée et d’opinion alors que les Afro-Américains pensent tous de la même façon. La campagne de Biden a dû penser que Biden ne voulait certainement pas dire ces choses racistes qu’il a dites lorsque ses responsables ont permis à Biden de développer ses remarques controversées de tout à l’heure. Mais se sont-ils trompés ?

« Nous pouvons construire une administration qui reflète toute la diversité de notre nation et toute la diversité de la communauté latino », a poursuivi Biden. « Maintenant, ce que j’entends par diversité totale, contrairement à la communauté afro-américaine et à beaucoup d’autres communautés, vous venez de partout – de l’Europe, de la pointe de l’Amérique du Sud, jusqu’à notre frontière au Mexique, et dans les Caraïbes, et vous avez des origines et des ethnies différentes – mais tous des Latinos ».

On peut donc supposer que M. Biden va doter son administration d’un Latino de la pointe de l’Amérique du Sud, d’un Latino des Caraïbes, d’un Latino frontalier et d’un Latino européen, car la diversité est omniprésente dans la communauté latino. Mais Biden doit prévoir de doter son administration d’un seul Afro-Américain, car Biden pense que les Afro-Américains sont tous les mêmes.

D’accord, sérieusement. Qui sont les démocrates qui se présentent vraiment à la présidence ?

Source : Townhall – Traduction par Anguille sous roche


- Source : Dreuz.info

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...