www.zejournal.mobi
Jeudi, 22 Oct. 2020

Greta Thunberg demande la censure de Facebook à cause des «mensonges constants et les théories du complot» à son sujet

Auteur : Harrison Jones | Editeur : Walt | Dimanche, 22 Déc. 2019 - 08h01

Greta Thunberg a critiqué Facebook pour «ne pas avoir pris leur responsabilité» face à un certain nombre de théories du complot «très bouleversantes» diffusées à son sujet sur le site de réseau social. La militante suédoise pour le climat de 16 ans qui a inspiré le mouvement mondial de grève climatique dans les écoles, a déclaré qu'elle se demandait s'il fallait continuer à utiliser le réseau social.

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a été soumis à une pression croissante ces dernières semaines à cause du partage d'informations non fiables sur le site et pour ses publicités politiques. Partageant une vidéo d'un échange entre M. Zuckerberg et des politiciens américains au Congrès, Greta a déclaré qu'il y avait `` des mensonges constants et des théories du complot '' à son sujet sur la plate-forme, ce qui, selon elle, entraînerait `` la haine, les menaces de mort et, finalement, la violence ''. L'environnementaliste, qui a récemment critiqué les dirigeants mondiaux dans un discours à l'ONU, a été lourdement critiqué en ligne et accusé de «catastrophisme».

Plus tôt ce mois-ci, un psychologue a déclaré à Metro.co.uk que les vils comportements adultes envers l'adolescente s'expliquaient pour un certain nombre de raisons , notamment parce qu'elle dit des choses qu'ils ne veulent pas entendre. Mais maintenant, Greta, qui est devenue une personnalité mondiale pour son activisme climatique, appelle le géant de la technologie à prendre des mesures contre le trolling et les fausses nouvelles - disant que cela pourrait être `` facilement '' arrêté `` si Facebook le voulait ''. Dans un article sur le site, elle a écrit: `` Comme beaucoup d'autres, je me demande si je dois continuer à utiliser Facebook ou non. Permettre le discours de haine, le manque de vérification des faits et bien sûr les problèmes d'interférence avec la démocratie…figurent parmi beaucoup d'autres choses très bouleversantes. "Les mensonges constants et les théories du complot à mon sujet et d'innombrables autres personne se traduisent bien sûr par la haine, les menaces de mort et, finalement, la violence. Cela pourrait facilement être arrêté si Facebook le voulait."

Greta, qui a organisé sa 62e grève scolaire du vendredi plus tôt cette semaine, a poursuivi: «Je trouve le manque de responsabilité très inquiétant. "Mais je suis sûr que s'ils sont mis au défi et si nous sommes suffisamment nombreux à exiger le changement - alors le changement viendra."

Facebook n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. Cependant, dans un article du New York Times plus tôt cette semaine, M. Zuckerberg a écrit: `` Au cours des 15 dernières années, j'ai vu comment les médias ont tenu Facebook responsable lorsque nous avons fait des erreurs. `` Cela peut être inconfortable, mais comme je le dis souvent aux employés de Facebook, ce type de contrôle est important: Facebook fait partie de la vie de tant de gens, et nous avons la responsabilité de prendre en compte les critiques de bonne foi et de les utiliser pour progresser''.

Traduction: Fawkes News


- Source : Metro (Royaume-Uni)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...