www.zejournal.mobi
Dimanche, 25 Févr. 2024

Chemtrails : géo-ingénierie et contrôle climatique

Auteur : Olivier Renault | Editeur : Walt | Mercredi, 17 Sept. 2014 - 21h26

Skyguards, qui a tenu à Bruxelles le 8 et 9 avril 2013 un débat sur la géo-ingénierie répandant par des épandages quotidiens des agents chimiques dans le ciel, attend de passer à la commission des pétitions. Du 18 au 21 août a eu lieu à Berlin une conférence sur la géo-ingénierie et le climat. Josephina Fraile de Skyguards, qui était à Berlin, témoigne de la volonté des experts du climat d'introduire de manière durable le contrôle du climat par les épandages dans le ciel. Josephina Fraile Martin nous parle de ces nouveaux nuages qui nous sont devenus familiers dans notre ciel et qui n'existaient pas dans notre enfance.

Géo-ingénierie. Les experts du climat disent qu'il faut lutter contre le réchauffement climatique, et la géo-ingénierie est présentée comme une solution pour lutter contre le réchauffement climatique. « Dr. Rosalie Bertell, chercheur, épidémiologiste, physicien nucléaire et prix Nobel alternatif de la paix, a dénoncé en 2005 les épandages aériens et les graves conséquences pour la santé des gens et la vie sur la planète. Il est incompréhensible de voir comment le Parlement européen est resté silencieux depuis la publication du rapport sur la sécurité, l'environnement et la défense qui a été présenté en janvier 1999 par Maj Britt Theorin. Entre 2003 et 2012, 8 députés (Breyer, Lannoye, Meijer, Higgins, Turmes, Childers, Rossi, Panayotov), ont posé des questions à la Commission européenne sur les questions liées à la pulvérisation aérienne clandestine et la géo-ingénierie. La Commission n'a pas accepté ces questions. Le Parlement européen ne répond pas aux questions. Nous avons à faire à un déni de la citoyenneté européenne », expliquait Josephina Fraile Martin dans le débat tenu en avril 2013. Au cours de l'année 2014 les mentalités ont évolué car la commission des pétitions du Parlement européen a décidé de retenir la pétition de Skyguards, mais la date de l'audition n'est pas encore connue.

Conférence de Berlin. La conférence à Berlin « Climate Engineering » qui a eu lieu au mois d'août a réuni de nombreux chercheurs en sciences humaines et en sciences sociales. « J'y étais simplement en tant qu'observatrice. Nous avons plus de choses à dire que les intervenants. Eux, ils utilisent la technique du marketing pour parler de la géo-ingénierie. Vous savez pour de simples citoyens c'est dur de comprendre qu'il existe une technologie pour contrôler le climat. Même les personnes avec des diplômes n'y croient pas. Durant la conférence de Berlin, je leur ai dit que leurs études ne sont pas fiables. Le but est de vendre au public cette technologie. Avant ils parlaient du réchauffement climatique. Ils ont parlé du changement climatique et de la géo-ingénierieet maintenant ils parlent de la géo-ingénierie durable. Ils utilisent des mots dépourvus d'émotions pour habituer le public à ce sujet. A titre d'exemple le mot Chemtrail est un mot banni car ceux qui l'emploient sont catalogués comme étant conspirationnistes. Cela permet d'éviter de rentrer dans le cœur du sujet », dit Josephina Fraile Martin lors de notre entretien.

Géo-ingénierie et nuages télécommandables. « L'emploi de la géo-ingénierie est une menace pour la terre et pour toutes les espèces vivantes. Ce qui se passe tous les jours dans le ciel, ce n'est pas officiel mais c'est clandestin ou illégal», affirme Josephina Fraile Martin en soulignant que « ce n'est pas seulement une expérience car de grosses sommes d'argents sont employées. C'est comme si ils étaient des tueurs car ils connaissent les conséquences. Ils disent que cela détruirait la terre. Ces traînées, vous les voyez partout sur le globe, même en Russie. Contrôler le climat est une question de sécurité nationale ». Owning the weather by 2025, un document de l'armée, explique le contrôle du climat employé comme une arme dans un but militaire. « Ils veulent changer la perception de la société face à ce danger. Ils trouvent une application civile pour la géo-ingénierie. Ils ont lancé la question du réchauffement climatique dans ce but. L'ionosphère étant instable, les chercheurs en manipulation climatique veulent construire une ionosphère plus stable pour contrôler les communications. Vous savez si vous contrôlez les robinets du monde, vous possédez la planète en contrôlant les ressources de la planète», continue Josephina Fraile Martin, qui nous révèle que la science fiction est devenue réalité. « Ces nouveaux nuages sont déplacés par des hautes fréquences. Ils donnent des ordres par ordinateur pour déplacer les nuages. Les effets apparaissent naturels. Des cyclones ou des tremblements de terre ne peuvent pas être prouvés. En plus cela provoque des maladies de la peau, de l'autisme, les maladies de Parkinson et d'Alzheimer. Ils travaillent avec des nanotechnolgies. Vous pouvez les respirer.».


- Source : Olivier Renault

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...