www.zejournal.mobi
Mercredi, 29 Mai 2024

La dengue fait un bond de 400 % au Brésil après la libération de moustiques génétiquement modifiés à la demande de Bill Gates

Auteur : AubeDigitale | Editeur : Walt | Vendredi, 01 Mars 2024 - 10h43
  • L’année dernière, le Programme mondial des moustiques des Nations unies a annoncé son intention de lâcher des milliards de moustiques génétiquement modifiés au Brésil.
  • Ce programme a été partiellement financé par la Fondation Bill et Melinda Gates.

Les cas de dengue ont été multipliés par quatre au Brésil en 2024 à la suite de la mise en circulation de millions de moustiques génétiquement modifiés par le Programme mondial des moustiques des Nations unies.

Au cours des cinq premières semaines de 2024, plus de 364 000 cas d’infection par la dengue ont été signalés, selon le ministère de la santé du pays, soit quatre fois plus que les cas précédents au cours de la même période en 2023.

L’augmentation spectaculaire du nombre de cas de dengue a incité le Brésil à acheter des millions de doses de vaccin contre la dengue.

Extrait du Guardian :

"La propagation rapide de la dengue a causé 40 décès confirmés, a déclaré le ministère, et 265 autres cas font l’objet d’une enquête.

Le Brésil a acheté 5,2 millions de doses du vaccin contre la dengue Qdenga, mis au point par le fabricant japonais de médicaments Takeda, et 1,32 million de doses supplémentaires ont été fournies gratuitement au gouvernement, selon un communiqué du ministère.

Trois États brésiliens ont déclaré des situations d’urgence, dont le deuxième État le plus peuplé, Minas Gerais, et le district fédéral, où se trouve la capitale, Brasília, qui est confrontée à une augmentation sans précédent des infections.

Brasilia commencera à vacciner les enfants âgés de 10 à 14 ans vendredi avec le Qdenga, a déclaré le gouvernement local mercredi.

Les cas de dengue à Brasilia depuis le début de l’année ont dépassé le total pour l’ensemble de l’année 2023, avec un taux d’infection de 1 625 cas pour 100 000 habitants, alors que la moyenne nationale n’est que de 170".

Le Programme mondial des moustiques des Nations unies a annoncé en 2023 un plan visant à lâcher des milliards de moustiques génétiquement modifiés au Brésil sur une période de dix ans afin d’éradiquer la dengue dans le pays.

« Les autorités sanitaires brésiliennes de cinq villes ont libéré des nuages de moustiques Aedes aegypti cultivés en laboratoire et infectés par la bactérie Wolbachia, qui empêche la transmission du virus de la dengue à l’homme », a rapporté Harvard Public Health en août 2023.

« Le pays sera le premier à lancer un programme national de lâchers de moustiques modifiés par la bactérie Wolbachia, qui devraient protéger jusqu’à 70 millions de personnes de la dengue au cours des dix prochaines années. Le pays est en train de construire une usine pour augmenter la production de moustiques : À partir de 2024, l’usine produira en masse cinq milliards de moustiques par an ».

Un an après le lancement de l’initiative sur les moustiques, les cas de dengue ont fortement augmenté au lieu de diminuer.

Le World Mosquito Program a notamment reçu une subvention de 50 millions de dollars de la part de la Fondation Bill & Melinda Gates.

La Fondation Bill & Melinda Gates finance également la recherche sur le vaccin contre la dengue.

Le gouvernement brésilien a acheté plus de 5 millions de doses du vaccin Qdenga contre la dengue, fabriqué par le fabricant japonais de médicaments Takeda, qui a également reçu des millions de dollars de subventions de la Fondation Bill & Melinda Gates.

En d’autres termes, l’argent de la Fondation Bill Gates est impliqué dans tous les aspects de la situation, depuis les moustiques génétiquement modifiés – qui ont apparemment exacerbé la crise de la dengue – jusqu’au financement des entreprises qui fournissent au Brésil le vaccin contre la dengue tant demandé.

Dans quel but ?

***

Le Pérou déclare une « urgence de santé publique » face à la recrudescence des cas de dengue dans la région

Le Pérou, pays d’Amérique du Sud, vient de déclarer une « urgence de santé publique » en raison d’une augmentation des cas de dengue dans plusieurs provinces du pays.

Comme l’a rapporté Slay News, le virus mortel s’est propagé dans toute l’Amérique du Sud après que des millions de « moustiques génétiquement modifiés » ont été relâchés dans la nature dans le cadre d’un programme financé par Bill Gates.

Au Brésil, les cas de dengue ont déjà grimpé de 400 % cette année.

Selon le ministère brésilien de la santé, plus de 364 000 cas d’infection par la dengue ont été signalés au cours des cinq premières semaines de l’année 2024.

Ce chiffre est quatre fois supérieur au nombre de cas enregistrés au cours de la même période en 2023.

Selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), la dengue peut entraîner un choc, une hémorragie interne, voire la mort.

L’augmentation spectaculaire du nombre de cas de dengue a incité le Brésil à acheter des millions de doses du vaccin contre la dengue produit par la Fondation Bill et Melinda Gates.

La propagation rapide de la dengue a causé 40 décès confirmés, selon le ministère, et 265 autres font l’objet d’une enquête.

Le virus se propage rapidement depuis que le Programme mondial des moustiques des Nations unies, financé par Bill Gates, a relâché dans la nature des millions de moustiques génétiquement modifiés.

En 2023, le World Mosquito Program des Nations unies a annoncé un plan visant à lâcher des milliards de moustiques génétiquement modifiés au Brésil sur une période de dix ans.

Cette initiative est censée faire partie d’un plan visant à éradiquer la dengue dans le pays.

Or, un an après le lancement de cette initiative, les cas de dengue ont fortement augmenté au lieu de diminuer.

Lundi, le Pérou a déclaré une situation d’urgence sanitaire dans la plupart de ses provinces en raison de la montée en flèche du nombre de cas de dengue.

Selon le ministère de la santé, le nombre de cas de dengue enregistrés au cours des sept premières semaines de cette année est deux fois plus élevé qu’au cours de la même période en 2023.

Plus de 31 000 cas ont été enregistrés.

« C’est un grave problème », a déclaré le ministre de la santé, Cesar Vásquez, la semaine dernière, avant que l’état d’urgence ne soit décrété.

« Il est en train d’échapper à tout contrôle ».

L’urgence sanitaire permettra au gouvernement national de transférer plus rapidement des fonds vers les régions touchées et de transporter des médecins et des infirmières.

Elle couvrira 20 des 24 provinces du pays, y compris les régions entourant la capitale, Lima.

L’année dernière, une épidémie de dengue a mis à rude épreuve le système de santé publique péruvien, des milliers de personnes ayant cherché à se faire soigner dans les services d’urgence.

La maladie est propagée par Aedys Egypti, un moustique qui se reproduit dans des conditions chaudes et humides.

Bien que la plupart des cas de dengue ne présentent que des symptômes légers, la maladie peut provoquer de graves maux de tête, de la fièvre et des douleurs musculaires.

La maladie s’aggrave souvent à chaque fois qu’une personne est infectée, jusqu’à la « dengue sévère », qui peut être mortelle.

L’année dernière, une épidémie de dengue au Pérou a tué 18 personnes.

Cependant, au cours des deux premiers mois de cette année, 32 Péruviens sont déjà morts du virus.

En décembre, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’agence « sanitaire » des Nations unies, a déclaré que l’épidémie de dengue de 2023 au Pérou était liée aux pluies et aux températures chaudes qui ont favorisé la croissance des populations de moustiques, en particulier dans le nord du pays.

Toutefois, l’OMS a omis de mentionner le programme de moustiques génétiquement modifiés des Nations unies, financé par la Fondation Gates.

Le World Mosquito Program a reçu une subvention de 50 millions de dollars de la Fondation Bill & Melinda Gates.

La Fondation Bill & Melinda Gates finance également la recherche sur le vaccin contre la dengue.

Les gouvernements sud-américains ont acheté des millions de doses du vaccin Qdenga contre la dengue.

Le fabricant japonais de médicaments Takeda, qui a fabriqué le vaccin, a également reçu des millions de dollars de subventions de la Fondation Bill & Melinda Gates.

En d’autres termes, l’argent de Bill Gates finance tous les aspects de la crise.

Traduction de Slay News par Aube Digitale


- Source : AubeDigitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...