www.zejournal.mobi
Dimanche, 03 Mars 2024

Quand l'artillerie atlantico-ukrainienne tire sur les soldats ukrainiens voulant se rendre à la Russie

Auteur : Karine Bechet-Golovko | Editeur : Walt | Jeudi, 07 Déc. 2023 - 18h09

Entre les bataillons punitifs et les tirs de l'artillerie atlantico-ukrainienne sur les soldats ukrainiens, qui veulent se rendre à l'armée russe, beaucoup de questions se posent quant à la volonté réelle d'une partie de la population de se battre contre leurs frères russes, malgré la propagande atlantiste totalitaire qui règne dans ce nouveau "paradis démocratique occidental". 25 soldats ukrainiens volontairement tués par les "siens", c'est le genre d'infos qui ne passera pas sur les chaînes françaises...

L'état d'esprit de la population ukrainienne est difficile à apprécier, d'autant plus que le conflit qui dure depuis 2014 s'accompagne d'une véritable interdiction de la liberté d'expression. Toutefois, plusieurs signes, comme les difficultés de mobilisation, la fuite à l'étranger des personnes potentiellement concernées, les désertions sur le front marquent bien, au minimum la division de la population face à ce conflit, qui vide le pays de toutes ses forces vives et dont le but n'est pas très clair pour la population.

Mais comme nous l'avons vu, notamment avec les négociations de paix, les Ukrainiens ont perdu le contrôle de leur pays, ils n'ont plus de pouvoir de décision. L'Etat ukrainien n'est plus. Etant entre les mains d'autres puissances, qui elles ont besoin de cette guerre contre la Russie, ils n'ont pas le choix, ils doivent se battre.

Ainsi, l'on apprend que 25 soldats ukrainiens, qui voulaient se rendre, viennent d'être liquidés par l'artillerie de l'armée atlantico-ukrainienne :

"Nouvelles du commandant adjoint de la 1ère compagnie de fusiliers du 1er bataillon de fusiliers du 110e régiment des Forces armées, du surnom de Koupol.

"Des militaires (ukrainiens. - NDLR) ont pris contact sur la fréquence 149.200, exprimant le désir de rester en vie et de rejoindre leurs familles. Le contact a été établi, un endroit a été désigné, où les militaires qui se rendaient étaient censés venir. Mais, apparemment "Ce n'est pas rentable pour le régime de Kiev - et le régime de Kiev a liquidé ses militaires", a déclaré l'interlocuteur de l'agence de presse".

Les soldats ukrainiens sont réellement pris entre deux feux. En plus de leur propre artillerie, ils doivent également craindre les bataillons punitifs néonazis, qui doivent en plus de terroriser la population, ne permettre aux militaires ukrainiens, ni de se rendre, si de reculer. Sous peine de se retrouver dans leur ligne de tir. A cela s'ajoute encore les "mercenaires" étrangers, qui n'ont aucun cas de conscience à tirer sur les Ukrainiens, qui veulent se rendre. Ils sont là justement pour assurer que les Ukrainiens aillent à la mort, afin que les Européens et les Américains puissent rester chez eux.

L'on comprend mieux alors, que la chaîne de télévision ukrainienne "1+1" ait annoncé plus 1,1 million de morts et disparus dans les rangs des soldats ukrainiens ... avant de devoir présenter des excuses ...


- Source : Russie politics

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...