www.zejournal.mobi
Lundi, 27 Mai 2024

Thierry Breton invente le concept de censure au préalable

Auteur : The Rorschach's Chronicles (Etats-Unis) | Editeur : Walt | Mardi, 11 Juill. 2023 - 21h56

Dés le 25 août les réseaux sociaux devront immédiatement effacer les «contenus haineux» (comprendre anti-gouvernement). Pas 1h, pas 1mn, immédiatement ! Cela signifie filtrer tous les messages avec l’IA.

***

Contrôle des réseaux sociaux : Thierry Breton donne le go

Emmanuel Macron le mentionnait lors des émeutes, Thierry Breton assure aujourd'hui que cela va bien se faire. Dès le 25 août 2023, les réseaux sociaux devront effacer immédiatement les "contenus haineux" ou incitant "à la révolte", sous peine d'être coupés sur l'ensemble du territoire. Cris d'orfraie du côté des internautes.

L'échéance est prévue par le règlement européen sur les services numériques (DSA) depuis octobre 2022. Sur le papier, l'idée consiste à mieux "encadrer les plateformes" pour "mieux protéger les Européens". Concrètement, c'est beaucoup de contraintes qui empiètent sur la liberté d'expression.

Invité de France Info ce lundi 10 juillet, le commissaire européen Thierry Breton expliquait : "À partir du 25 août, la loi européenne va s'appliquer. [...] Lorsqu'il y aura des contenus haineux, ou des contenus qui appellent à la révolte, voire à tuer, [les plateformes] auront l'obligation dans l'instant de les effacer. Si elles ne le font pas, elles seront immédiatement sanctionnées. Nous avons des équipes qui pourront intervenir immédiatement." Alors, les plateformes recevront une amende, ainsi qu'une interdiction d'exploitation sur le territoire européen.

Il assure par ailleurs qu'à compter du 25 août, les réseaux sociaux devront démontrer qu'ils ont pris des mesures pour pouvoir faire appliquer la loi. "Mark Zuckerberg m'a confirmé qu'il avait embauché 1 000 personnes pour le faire", dit-il.

Sur lesdits réseaux sociaux, d'aucuns déplorent le manque de liberté d'expression, dénoncent la "censure", voire mettent en garde contre la "dictature"...

Source: France-Soir

***

Thierry Breton : les réseaux sociaux contraints de supprimer immédiatement les contenus qui ne respectent pas les règles

Thierry Breton, le commissaire européen au Marché intérieur, estime que les réseaux sociaux n’ont pas été à la hauteur pendant les récentes émeutes en France, liées à la mort du jeune Nahel. Dans une interview de franceinfo l’homme politique à déclaré qu’il est nécessaire que les réseaux sociaux fassent davantage pour lutter contre les contenus haineux et les appels à la violence qui ont été diffusés pendant les quatre nuits d’émeutes.

À partir du 25 août 2023, avec l’entrée en vigueur de la loi européenne, cette situation ne sera plus tolérée. Les réseaux sociaux auront l’obligation de supprimer immédiatement les contenus haineux, les appels à la révolte, à la violence ou aux incendies de voitures. En cas de non-respect de cette obligation, des sanctions seront immédiatement appliquées. Thierry Breton souligne que les interventions seront rapides et que les réseaux sociaux qui ne respectent pas les règles pourraient être coupés, voire interdits sur le territoire français.

Qui décide de ce qui est considéré comme un contenu haineux ou incitant à la violence ? Quels sont les garde-fous pour éviter les abus de pouvoir ? L’Europe glisse de plus en plus vers la dictature !

Source: Le Média en 4-4-2.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...