www.zejournal.mobi
Samedi, 20 Avr. 2024

Conflit d’intérêt : Bill Gates récompense officiellement Ursula von der Leyen pour son soutien financier

Auteur : Éric Verhaeghe | Editeur : Walt | Vendredi, 23 Sept. 2022 - 10h49

On a du mal à le croire : la Fondation Bill et Melinda Gates vient de très officiellement remercier Ursula von der Leyen pour ses achats de vaccin en lui remettant le prix annuel du "Global Goalkeeper" (gardien de but mondial), qui n'est pas sans rappeler le "champion du monde" du Dîner de cons. Cette remise de prix a donné l'occasion à Ursula de prononcer un discours halluciné que nous retransmettons, et dont nous citons les perles. Une fois de plus, la question des conflits d'intérêt dans les achats de vaccins pose un vrai problème.

Il faut lire la présentation que la Fondation Gates donne du prix remis à Ursula est sans ambiguïté : 

"In June 2020, at the Global Vaccine Summit, von der Leyen also announced a new European Commission’s contribution of €300 million to Gavi, the Vaccine Alliance. This is more than the sum of all previous EU contributions to Gavi.

(En juin 2020, lors du Sommet mondial sur les vaccins, von der Leyen a également annoncé une nouvelle contribution de la Commission européenne de 300 millions d’euros à Gavi, l’Alliance du vaccin. C’est plus que la somme de toutes les contributions précédentes de l’UE à Gavi)".

Autrement dit, d’un côté, Ursula von der Leyen verse 300 millions € d’argent public à une fondation créée par Bill Gates, de l’autre, la fondation Gates donne un prix (d’un montant non précisé…) à Ursula von der Leyen, pour son intervention. 

Voilà qui s’appelle un conflit d’intérêt, dont le principal mérite est de ne pas être caché, mais totalement assumé et proclamé. 

L’hallucinant discours d’Ursula von der Leyen

Dans son discours de remerciement, Ursula von der Leyen a osé déclarer :

"we introduced a transparency mechanism. This created trust. 

(Nous avons introduit un mécanisme de transparence . Cela a créé de la confiance)"

Cette affirmation est une véritable provocation après le rapport spécial de la Cour des Comptes européenne qui a dénoncé l’opacité du processus communautaire. Rappelons que la députée Virginie Joron menace de lancer une procédure pénale contre la présidente de la Commission sur ce sujet. 


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...