www.zejournal.mobi
Lundi, 06 Déc. 2021

ProtonMail remet des adresses IP à la police française, un militant est arrêté

Auteur : AubeDigitale | Editeur : Walt | Mercredi, 08 Sept. 2021 - 08h24

Vous auriez du vous méfier de ProtonMail depuis le début.

Via RT :

"Un militant français pour le climat a été arrêté après que le service de messagerie privé ProtonMail a coopéré avec les autorités après une décision de justice, enregistrant les détails d’un utilisateur avant de les fournir à la police pour identifier un citoyen français.

Lundi, Andy Yen, fondateur et PDG de Proton, la société qui se cache derrière le fournisseur suisse de messagerie électronique ProtonMail, a publié une déclaration dans laquelle il déplorait la manière dont les outils juridiques avaient été utilisés pour provoquer l’arrestation d’un militant français pour le climat, mais affirmait que son service était toujours sécurisé.

« Dans ce cas, Proton a reçu des autorités suisses un ordre juridiquement contraignant auquel nous sommes obligés de nous conformer. Il n’y avait aucune possibilité de faire appel de cette demande particulière », a écrit M. Yen.

Les données ont été demandées dans le cadre d’une enquête plus large sur l’occupation d’un certain nombre d’appartements et de propriétés commerciales à Paris par des militants du climat. Tout en essayant de rester anonyme, l’un de ces militants avait utilisé l’adresse « [email protected] » dans des publications en ligne.

La police française a cherché à trouver la personne qui se cachait derrière ce compte et a déposé une requête auprès d’un tribunal suisse, où se trouve ProtonMail, avec l’aide d’Europol. En tant qu’entité suisse, ProtonMail est soumise aux lois de ce pays, ce qui signifie que les demandes étrangères, telles que celle présentée par la France et Europol, ne sont prises en compte que si elles sont approuvées par un tribunal suisse.

Après que le tribunal a approuvé la demande, la société de messagerie cryptée a commencé à enregistrer les informations relatives à l’IP du compte en question avant de les remettre à la police française. L’activiste français a été dûment arrêté.

ProtonMail déclare explicitement qu’elle sera obligée de consigner et de conserver les adresses IP des utilisateurs s’il s’avère qu’ils sont en infraction avec les lois suisses. Toutefois, l’entreprise affirme qu’elle n’enregistre pas les détails qui pourraient être liés à des comptes de messagerie anonymes".

Oui, ils n’enregistrent pas votre IP, mais si les flics leur disent d’enregistrer votre IP, ils le feront et vous serez arrêté.

Ils auraient tout aussi bien pu annoncer que les flics avaient fait cette demande. Même s’ils allaient s’y conformer, ils auraient pu avertir les gens que cela se produisait, puis lancer un appel.

Mais bon, peu importe. Je n’ai jamais cru en ProtonMail. Si une entreprise peut enregistrer votre IP, elle finira par le faire. Vous ne pouvez pas faire confiance à tout ce qui n’est pas open source.


- Source : AubeDigitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé