www.zejournal.mobi
Mercredi, 22 Sept. 2021

Un producteur de Disney admet avoir poussé l’agenda transgenre aux enfants

Auteur : ASR | Editeur : Walt | Mercredi, 04 Août 2021 - 17h21

Le producteur de la série Disney Muppet Babies déclare qu’il espère que le travestissement de la « Princesse Gonzo » a contribué à inspirer les enfants.

En juillet, Disney Junior a diffusé un épisode de la série Muppet Babies, un dessin animé dérivé présentant des versions pour enfants des personnages du célèbre Muppet Show.

Dans l’épisode intitulé « Gonzo-rella », Gonzo a réalisé son souhait de se déguiser en princesse pour assister au « bal royal » après que Piggy lui ait dit que les garçons devaient jouer les chevaliers.

Breitbart rapporte : « Très tôt, nous avons voulu faire un épisode où Gonzo se présente à la salle de jeu en jupe », a déclaré le producteur exécutif de Muppet Babies, Tom Warburton, au site D23.com, géré par le fan-club Disney. Muppet Babies est destiné aux enfants âgés de 4 à 7 ans.

Warburton poursuit : « Très tôt, nous avons voulu faire un épisode où Gonzo se présente à la salle de jeu en jupe. Et ce n’était pas un problème. Personne ne s’en est soucié ou ne s’est posé de questions, car Gonzo est toujours Gonzo à 200 %, 347 % du temps. Mais la rédactrice en chef et coproductrice Robyn Brown et son équipe ont voulu aller plus loin et réaliser une histoire de Cendrillon à partir de cette idée. Et c’était tout simplement merveilleusement Gonzo. Nous espérons qu’il inspire les enfants qui nous regardent à être 347 % d’eux-mêmes à leur manière, eux aussi ».

L’épisode, qui a été diffusé le mois dernier, a été rapidement applaudi par les défenseurs de l’idéologie transgenre.

Cependant, le travestissement dans les dessins animés pour enfants a été jugé pervers par certains sur les médias sociaux, notamment la commentatrice au franc-parler Candace Owens qui a partagé son indignation dans un tweet.

RT rapporte : Elle a qualifié cette pratique de « malsaine et perverse », ajoutant qu’elle n’arrivait pas à croire « qu’ils poussent l’agenda transgenre sur les enfants via des bébés muppets ».

« Tout le monde devrait être dérangé par les dessins animés prédateurs destinés à pousser les enfants à la dysphorie de genre. Ramenez les muppets virils, quelqu’un ? » a ajouté Owens.

L’experte conservatrice n’était pas seule, et beaucoup ont soutenu ses commentaires sur Twitter. « Laissez les enfants être des enfants », a déclaré le joueur de la NFL Nicholas Williams, avertissant les gens de « faire attention aux émissions que vos enfants regardent parce que ces réseaux essaient d’endoctriner et de pervertir l’esprit des petits enfants ».

D’autres se sont montrés tout aussi méfiants à l’égard du dessin animé. « Ouaip [ils] veulent les avoir super jeunes quand leurs cerveaux sont en développement », a tweeté une personne.

L’auteur conservateur JD Rucker a lancé un autre avertissement, disant aux gens de s’assurer qu’ils gardent un œil sur l’agenda trans malgré tout ce qui se passe dans le monde. « Ce n’est pas parce que trop de parents ne font pas attention que nos enfants ne le font pas », a-t-il écrit.

Plusieurs personnes ont déclaré que les dessins animés étaient merveilleux lorsqu’elles étaient jeunes et qu’elles ne comprenaient pas pourquoi il y avait un tel besoin de les changer.


- Source : ASR

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé