www.zejournal.mobi
Mercredi, 22 Sept. 2021

La Californie signale une augmentation des cas de COVID dans les comtés les plus vaccinés

Auteur : Tyler Durden | Editeur : Walt | Jeudi, 29 Juill. 2021 - 15h54

Certains ont pu être surpris de voir la Californie sur la carte du Dr Anthony Fauci des zones à haut risque où les nouveaux mandats fédéraux concernant les masques intérieurs doivent être respectés. Le Golden State a été jugé plus à risque que le Texas. En effet, les scientifiques constatent que, malgré ses taux de vaccination élevés, la Californie enregistre plus de cas de COVID qu’elle ne le devrait.

La Californie et ses grandes villes côtières ont adopté les vaccins dans leur effort pour repousser la pandémie de COVID. Mais une analyse du Bay Area News Group montre que non seulement les cas augmentent rapidement, mais qu’ils augmentent aussi dans les régions où le nombre de personnes complètement vaccinées est plus élevé. Certains de ces comtés présentent à la fois des taux de vaccination et des taux de nouveaux cas les plus élevés.

Notez que cinq de ces comtés ont à la fois un pourcentage plus élevé de leurs résidents éligibles entièrement vaccinés et un taux de cas quotidien moyen plus élevé que la moyenne de l’État. Il s’agit de : LA, San Diego, Alameda, Contra Costa et San Francisco. Les cinq comtés dont le taux de cas est en baisse sont Modoc, Glenn, Lassen, Del Norte, San Benito et, par coïncidence, ils ont des taux de vaccination inférieurs à la moyenne.

California Department of Public Health case dataand vaccination data • By: Harriet Blair Rowan - Bay Area News Group

Source : Mercury News

Pour expliquer cette situation, les experts mettent en avant deux éléments : l’extraordinaire facilité avec laquelle la souche delta du virus, désormais dominante, se propage, et le fait qu’aucun vaccin n’offre une protection complète.

« Je ne suis pas tellement surpris que les taux de transmission ne suivent pas de près les taux d’immunisation », a déclaré le Dr Stephen Luby, professeur de médecine spécialisé dans les maladies infectieuses à l’université de Stanford.

« Un certain nombre de facteurs contribuent à la transmission », a déclaré le Dr Luby. « Dans les zones urbaines à forte densité, par exemple, même avec un niveau élevé de couverture vaccinale, il peut y avoir beaucoup d’exposition à des personnes non vaccinées et potentiellement à des personnes vaccinées mais qui excrètent de manière asymptomatique le variant delta ».

Les rapports sur l’efficacité des vaccins contre le variant delta sont mitigés. En Israël, le ministère de la Santé soupçonne que la protection offerte par le vaccin Pfizer ne serait que de 64 %.

LA a été la première grande ville à réimposer le port d’un masque à l’intérieur, tandis que la Californie et New York ont toutes deux ordonné à tous les fonctionnaires, y compris les policiers et les enseignants, de se faire vacciner, sous peine de devoir subir des tests et des masques en permanence.

Bien sûr, tout le monde ne croit pas que les nouvelles mesures des CDC soient la meilleure stratégie. Le Dr Scott Gottlieb a déclaré précédemment que la « vague » de la souche delta passera aux États-Unis d’ici deux ou trois semaines.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé