www.zejournal.mobi
Jeudi, 05 Août 2021

Russie/OTAN – Les tensions s’intensifient

Auteur : ParsToday (Iran) | Editeur : Walt | Mardi, 01 Juin 2021 - 10h05

Afin de contrer les actes provocateurs de l’OTAN, la Russie va créer une vingtaine de nouvelles unités dans son district militaire occidental, selon le ministre russe de la Défense.

En réponse aux actions des pays membres de l’OTAN, dirigés par les États-Unis dans la direction stratégique de l’Occident, le Ministère russe de la Défense a déclaré la création d’une vingtaine de nouvelles formations et unités dans le district militaire occidental d’ici la fin de l’année, a rapporté Sputnik ce lundi 31 mai.

“Les actions de nos collègues occidentaux détruisent les systèmes de sécurité mondiaux et nous obligent à prendre des contre-mesures adéquates. Nous améliorons constamment la composition de combat de nos troupes. D’ici la fin de l’année, une vingtaine de nouvelles unités militaires seront créées dans la zone militaire occidentale », a déclaré Sergueï Choïgou lors d’une réunion de l’industrie de la défense.

En outre, les troupes russes du district militaire occidental recevront environ 2 000 unités d’équipement, a ajouté le ministre. Choïgou a souligné que les forces armées russes continuaient d’améliorer la formation du personnel et le fonctionnement des organes de contrôle.

La menace militaire de l’OTAN près des frontières russes devient sérieuse à mesure que l’alliance augmente l’intensité des vols aériens stratégiques, la présence de navires de guerre équipés de missiles de croisière et le nombre d’exercices, a poursuivi Choïgou.

Les navires de guerre de l’OTAN équipés de missiles de croisière pénètrent souvent dans la mer Baltique. Dans le même temps, l’OTAN et les États-Unis continuent d’élargir la portée de l’entraînement opérationnel et au combat près des frontières de la Russie, a fait noter le ministre russe.

La Russie a multiplié ses manœuvres militaires après l’escalade de tension avec les pays occidentaux ; La Défense russe a organisé en mer de Barents un exercice naval qui implique le croiseur lance-missiles à propulsion nucléaire Pierre le Grand. Le bureau de presse de la Flotte maritime de Russie a déclaré, vendredi 28 mai, dans un communiqué, que le croiseur lance-missiles à propulsion nucléaire Pierre le Grand (Piotr Veliki), appartenant à la Flotte du Nord, ainsi que des avions et des hélicoptères de la Force aérienne et de la DCA russes avaient commencé leur exercice en mer de Barents.

Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Organisation du Traité de l’Atlantique nord, a récemment déclaré que l’OTAN resterait vigilante et continuerait à renforcer sa politique de dissuasion et son soutien aux alliés dans ce qu’elle a appelé « les actions troublantes de la Russie ».

Ces dernières semaines, les Ukrainiens ont accusé la Russie de déployer des troupes autour de la frontière commune et ont prétendu que les séparatistes violaient systématiquement le cessez-le-feu dans l’est de l’Ukraine, entraînant une intervention occidentale accrue ainsi que des tensions entre la Russie et l’OTAN. Dans ce contexte, il convient de s’interroger si la rencontre Blinken/Lavrov, est un début d’accalmie ? Rien n’est moins sûr dans la mesure où à peine quelques heures plus tard, les premières sanctions anti-Nord Stream II sont tombées ? D’où d’ailleurs les propos particulièrement significatifs du ministre russe de la Défense, selon qui les forces armées russes ont contourné les armées les plus puissantes du monde en termes de technologie moderne dans les forces nucléaires stratégiques. Le niveau de modernité des forces nucléaires stratégiques russes est de 86%. Aucune autre armée au monde n’a un tel niveau.

Le président russe, Vladimir Poutine lors d’une visioconférence, le 20 mai 2021. ©Reuters

***

La confrontation des États-Unis avec la Russie et la Chine atteint un seuil dangereux

Le général Mark Milley, président du Comité des chefs d’État-Major des forces armées américaines, avertit que la concurrence avec la Chine et la Russie pourrait entraîner un « conflit entre les grandes puissances ».

« Selon lui, il faut tout faire aujourd’hui pour cesser l’aggravation des relations avec la Russie et la Chine. Il suggère de prendre des mesures urgentes afin d’améliorer les relations avec ces pays, sinon tout pourrait se terminer par une guerre entre les grandes puissances », indique un article publié sur le site de Fox News Channel, une chaîne d’information américaine conservatrice.

Le général a tenu un discours, la semaine dernière, devant les diplômés de l’Académie de l’armée de l’air américaine pendant la cérémonie solennelle de remise des diplômes, en exprimant des craintes quant à la politique étrangère de Washington, explique la publication. Mark Milley est persuadé que la politique étrangère actuelle des États-Unis est devenue trop dangereuse et risque de provoquer des troubles majeurs à court terme si des mesures urgentes n’étaient pas prises.

Il a rappelé que depuis 76 ans les États-Unis et l’Europe vivaient en paix entre les grandes puissances après la Seconde Guerre mondiale. En même temps, le monde s’est retrouvé de nouveau au seuil du gouffre, alors que tout le monde feint que rien ne se passe et il n’y a aucune aggravation, qui a déjà atteint en réalité un seuil dangereux.

« En se référant aux leçons de l’histoire, il serait plus raisonnable de détacher le regard des problèmes actuels interminables pour créer les conditions pour un avenir qui empêcherait une guerre entre les grandes puissances. En ce moment, nous sommes en état de rivalité entre les grandes puissances en concurrence à la fois avec la Chine et avec la Russie. Mais la concurrence c’est mieux que l’hostilité, nous devons conserver la concurrence et éviter la confrontation entre les pays les plus puissants du monde », cite Fox News le discours de général devant 1 200 diplômés de l’académie à Colorado Springs.

L’article rappelle que les relations géopolitiques des États-Unis aussi bien avec la Chine qu’avec la Russie sont devenues plus tendues avec l’arrivée au pouvoir de Joe Biden. Et tandis que les présidents russe et américain se rencontreront le mois prochain pour évoquer « l’état actuel et les perspectives des relations bilatérales », la tension dans les relations avec la Chine continue de grandir. Washington avance de plus en plus de conditions aux investisseurs chinois et tentent de restreindre le commerce avec la Chine sous prétexte que Pékin enfreint les droits des Ouïghours dans la province de Xinjiang. Cependant, en réalité le Département d’État américain craint simplement les capacités militaires grandissantes de la Chine, tout comme de la Russie, d’ailleurs.

Pour revenir aux diplômés de l’académie militaire, Fox News note que cent d’entre eux seront mutés dans la plus jeune unité américaine, dans les forces spatiales, afin de protéger les intérêts américains dans l’espace.

« Le monde élabore aujourd’hui les nouvelles technologies, le pays qui le fera mieux que les autres obtiendra un avantage décisif au début de la prochaine guerre », a déclaré le général aux diplômés, en étant persuadé que la prochaine guerre est proche et qu’il faut s’y préparer dès maintenant.

Source: Alexandre Lemoine - Observateur Continental


- Source : ParsToday (Iran)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé