www.zejournal.mobi
Samedi, 08 Mai 2021

Spotify censure désormais les paroles de chansons qui contiennent de la « mésinformation »

Auteur : Jade | Editeur : Walt | Vendredi, 19 Mars 2021 - 04h37

Le réalisme socialiste est de retour.

Dans un retour en arrière, alors que l’art qui offensait le régime soviétique était inscrit sur une liste noire, le géant du streaming Spotify censure désormais les paroles de chansons qui contiennent de la “désinformation”.

Oui, ce n’est pas une blague.

L’icône musicale Ian Brown a révélé que Spotify avait supprimé sa chanson anti-blocage Little Seed Big Tree, initialement publiée en septembre dernier.

“SPOTiFY streame les streams censure les artistes comme ils l’ont fait avec ma dernière chanson TOOK IT DOWN juste mis dans le trou de mémoire ! LA LIBERTE D’EXPRESSION EN TANT QUE RÉVOLUTION”, a tweeté Brown.

La chanson comprenait les paroles ;

Masonic lockdown, in your hometown
Masonic lockdown, can you hear me now
From the top down, soul shock down
State shakedown, mass breakdown
Global orders, riding over borders
Get behind your doors for the new world order

Brown s’est élevé avec véhémence contre le confinement et les vaccins obligatoires, annonçant qu’il avait refusé d’être la tête d’affiche du festival Neighborhood Weekender de Manchester parce que les organisateurs avaient indiqué que la preuve de la vaccination contre le COVID-19 était une condition d’entrée.

L’ancien leader des Stone Roses a affirmé qu’il ne chanterait “JAMAIS devant un public qui doit être vacciné pour pouvoir assister au festival. JAMAIS JAMAIS !”

“Spotify interdit sur la plateforme les contenus qui promeuvent des contenus dangereux, faux, trompeurs ou mensongers sur le COVID-19 qui peuvent causer des dommages hors ligne et/ou constituer une menace directe pour la santé publique. Lorsqu’un contenu qui enfreint cette norme est identifié, il est retiré de la plateforme”, a déclaré un porte-parole de Spotify à Reclaim The Net.

Cette pratique s’inscrit dans la continuité de l’imposition d’une monoculture de la pensée en veillant à ce que toute forme d’art portant un message qui offense les élites technocratiques soit mise sur liste noire.

Pendant toute la durée de l’empire soviétique, les dictateurs ont exigé que le “réalisme socialiste” soit le style prescrit d’art idéalisé.

Cela signifiait que chaque sculpture, statue et peinture devait se conformer à une esthétique établie afin “d’éduquer les citoyens sur la façon d’être des Soviets parfaits”.

Afin d’ancrer la loyauté envers le parti communiste et de promouvoir une image utopique de la société soviétique, “le but du réalisme socialiste était de limiter la culture populaire à une faction spécifique et hautement réglementée de l’expression émotionnelle qui promouvait les idéaux soviétiques”.


- Source : AubeDigitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé