www.zejournal.mobi
Samedi, 17 Avr. 2021

Malgré les tentatives de la Cabale, la Chine et l’Inde ne se feront pas la guerre de si tôt

Auteur : Jonathan | Editeur : Walt | Vendredi, 12 Févr. 2021 - 16h27

Les deux membres de l’Alliance BRICS ne vont pas faire monter la tension à la frontière himalayenne contestée de sitôt. L’opération spéciale «Diviser pour mieux régner» de la Cabale a été vaincue.

Le ministère de la défense de Pékin a annoncé le désengagement organisé des forces armées chinoises et indiennes le long de la ligne de contrôle réelle, la frontière contestée de l’Himalaya.

Un accord a été conclu mercredi pour le désengagement des troupes chinoises et indiennes dans la région montagneuse de la frontière entre les deux pays.

«Les unités de première ligne des forces armées chinoises et indiennes ont commencé … à se désengager sur les rives sud et nord du lac Pangong le 10 février», a déclaré le porte-parole du ministère de la défense, Wu Qian.

La décision a été prise après le neuvième cycle de négociations entre Pékin et New Delhi au niveau des commandants. Les troupes de la ligne de front commenceront à se désengager simultanément après une année de tensions accrues à la frontière himalayenne qui a vu de nombreuses escarmouches et l’accumulation de matériel militaire des deux côtés.

Les forces armées de l’Inde et de la Chine sont enfermées dans une impasse frontalière depuis le début du mois de mai de l’année dernière, après qu’un combat ait éclaté entre des soldats sur la plage du lac Pangong, que se partagent le Ladakh de l’Inde et le Tibet de la Chine.

En janvier 2021, les deux nations ont convenu de faire pression pour un désengagement rapide des troupes et de travailler ensemble pour stabiliser et contrôler la situation. Malgré les progrès diplomatiques, les rapports faisant état de bagarres entre les soldats stationnés le long de la frontière montagneuse se sont poursuivis.

L’impasse tendue le long de la frontière de facto, où les deux nations ont des revendications qui se chevauchent, a vu de multiples affrontements mortels bien qu’aucun des deux côtés n’utilise d’armes conventionnelles.

En juin dernier, les troupes des deux pays se sont engagées dans une rixe meurtrière qui aurait fait des dizaines de morts ou de blessés. L’Inde a indiqué qu’au moins 20 de ses soldats ont été tués au cours de cette violente escalade. La Chine n’a jamais confirmé le nombre de victimes de son côté. D’autres engagements ont vu des troupes blessées et capturées mais moins de morts ont été signalés.

Les deux parties ont tenté de renforcer leurs positions en améliorant les infrastructures dans la région montagneuse éloignée et en renforçant leurs capacités de défense. En septembre, des responsables indiens ont déclaré que les troupes chinoises étaient en train de poser un réseau de câbles à fibres optiques à un point d’éclair de l’Himalaya occidental avec l’Inde. Pékin a rejeté cette affirmation. Entre autres installations, l’armée indienne a déployé un certain nombre de missiles de croisière Nirbhay dans la région comme moyen de dissuasion supplémentaire.

Jusqu’à présent, New Delhi n’a pas encore commenté le désengagement des troupes au lac Pangong.

Source : https://www.rt.com/news/515132-india-china-border-troops-disengagement/ et http://www.mod.gov.cn/topnews/2021-02/10/content_4878977.htm

Traduction : ExoPortail


- Source : ExoPortail

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé