www.zejournal.mobi
Jeudi, 28 Janv. 2021

Boris Johnson rencontrera Bill Gates pour planifier le déploiement du vaccin national avec les géants de l’industrie pharmaceutique

Auteur : Sascha O'Sullivan | Editeur : Walt | Jeudi, 12 Nov. 2020 - 07h44

Le Premier ministre et le cofondateur de Microsoft organiseront une table ronde ce soir pour s’attaquer à la crise du coronavirus et discuter des plans futurs pour enrayer d’autres pandémies.

La fondation de M. Gates – la Fondation Bill et Melida Gates – a aidé à mener des recherches sur les pandémies et a consacré 27 milliards de livres sterling à la recherche d’un vaccin contre le coronavirus.

 

Le directeur technique a déjà déclaré que des pays tels que la Grande-Bretagne et les États-Unis pourraient revenir à la normale d’ici « fin 2021 » si un vaccin est trouvé.

Mais il a averti que la disponibilité des vaccins sera cruciale.

S’adressant au Wall Street Journal le mois dernier, M. Gates a déclaré : « La répartition au sein des États-Unis, et entre les États-Unis et les autres pays, sera un point de discorde très important ».

M. Johnson a fait preuve d’un optimisme prudent à l’égard du vaccin Pfizer, qui s’est révélé efficace à au moins 90 % pour empêcher les gens d’attraper le coronavirus.

Et il a déclaré que le Royaume-Uni avait déjà obtenu des contrats pour 40 millions de doses de vaccin – assez pour qu’un tiers du Royaume-Uni obtienne le vaccin.

Les résidents des maisons de soins, le personnel soignant, le personnel du NHS et les personnes âgées devraient être vaccinés en premier – il se peut que le vaccin ne soit pas administré à l’ensemble de la population avant le nouvel an.

Interrogé sur la sécurité de l’approvisionnement en vaccins, M. Johnson a déclaré : « J’ai bon espoir que nous recevrons ceux que nous avons commandés ».

« Le groupe de travail sur les vaccins assure depuis longtemps l’approvisionnement du Royaume-Uni et il est normal qu’il le fasse sur une base purement spéculative ».

Un porte-parole de Downing Street a déclaré que M. Gates, M. Johnson et les patrons des géants pharmaceutiques discuteraient du « plan en cinq points du Premier ministre pour arrêter les futures pandémies ».

Ce plan a été élaboré avec l’aide de la Fondation Bill et Melinda Gates et du Trust, et vise à mettre en place un vaste réseau de « centres zootnotiques » pour identifier les virus potentiellement dangereux avant qu’ils ne passent des animaux aux humains.

Le plan cherche également à s’appuyer sur les systèmes d’alerte précoce existants pour les pandémies afin que les pays puissent se mobiliser avant que les maladies ne se répandent de manière désastreuse – comme ce fut le cas pour Covid-19.

Traduit par Anguille sous roche


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé