www.zejournal.mobi
Samedi, 07 Déc. 2019

Gaza – La Résistance l’a compris, le ciel israélien est une passoire

Auteur : | Editeur : Walt | Samedi, 16 Nov. 2019 - 16h11

Le suicide politique ! En assassinant lâchement le haut commandant du Jihad islamique de la Palestine, le couple agonisant Netanyahu-Bennett a prouvé une nouvelle fois les failles organiques et systémiques dont souffre l’armée israélienne.

En deux jours de combat et au bout de presque 400 roquettes Grad et Qassem, l’armée « la plus puissante » du Moyen Orient s’est pliée quitte à quémander une trêve, au Jihad islamique de la Palestine, l’une des multiples composantes de l’axe de la Résistance.

Ces deux jours de combats ont prouvé que le ciel israélien était une passoire et que les sites vitaux israéliens sont très exposés et qu’il suffit de moins de 500 missiles pas forcément très sophistiqués en plus, pour qu’Israël se trouve transformé en une entité fantôme …

Liberman qui a affirmé, le jeudi 14 novembre, vouloir faire tout y compris faire des alliances avec ses ennemis politiques pour éviter un troisième scrutin à Israël a dit aussi ceci, dans l’un des rares moments de sincérité de sa vie politique :

« À Gaza Israël a perdu, l’Iran a gagné »…

En allusion à l’entente sur un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, négociée sur la base des conditions fixées par la Résistance palestinienne, le porte-parole du Mouvement du Jihad islamique a parlé d’un grand acquis de la Résistance.

« La Résistance a affirmé qu’elle est capable de causer un grand ennui aux occupants », a ajouté Davoud Chahab.

« L’accord sur un cessez-le-feu dans la bande de Gaza a été conclu sur la base des conditions de la Résistance », a-t-il souligné.

Selon une autre information, Ophir Chilah, un député à la Knesset a reconnu ce jeudi la victoire du Mouvement du Jihad islamique lors d’une bataille tous-azimuts contre les occupants.

« En paralysant pendant trois jours, toutes les activités à Tel Aviv, le Jihad islamique nous a donné une image de sa victoire », a reconnu ce député israélien.

Les opérations d’assassinat visant les commandants du Jihad islamique doivent être examinées en prenant en considération la macro-stratégie du régime israélien contre la Résistance.

Pour sa part, l’analyste Saadullah Zarei, a écrit dans un article publié par le quotidien Watan :

« L’attaque de Gaza est le résultat d’un plan que les Israéliens poursuivent de manière tactique et stratégique contre le mouvement de la Résistance dans la région en prenant en considération l’opinion publique dans les territoires occupés ».

« Les opérations d’assassinat visant les commandants du Jihad islamique doivent être examinées en prenant en considération la macro-stratégie du régime israélien contre la Résistance. Les Israéliens cherchaient depuis longtemps à assassiner Abou Al-Atta, commandant du Jihad islamique en raison des opérations réussies de ses brigades contre les positions du régime israélien ».

Cela révèle que le Mossad, organisation terroriste du régime sioniste, s’est donné comme mission l’assassinat des combattants de la Résistance sans tenir compte de l’environnement politique de la région. Le régime israélien s’emploie à contrecarrer et à combattre le courant de la Résistance de quelque manière que ce soit. Ce régime a recouru à tous les moyens pour porter des coups et éliminer la Résistance.

Par ailleurs, les Israéliens sont politiquement dans une situation compliquée en ce moment; les autorités politiques n’étant pas encore parvenues à former un cabinet.

Benny Gantz, chargé par le président, Reuven Rivlin, de former un cabinet, a moins d’une semaine pour y parvenir et former un gouvernement de coalition avec d’autres partis et s’il n’y parvient pas, il conduira le pays aux élections pour la troisième fois en moins d’un an.

La prise de position des personnes comme Benny Gantz et Avigdor Lieberman qui ont reproché à Netanyahu d’exploiter cette affaire en faveur de ces intérêts personnels suggère que cette fois, l’assassinat des leaders de la Résistance aura l’effet inverse pour ce régime.

Bien que ces deux autorités se soient félicitées de l’assassinat d’Abou Al-Atta, elles ont qualifié aussi cet incident de contraire aux intérêts d’Israël dans la donne actuelle.

La tactique d’assassinat qui vise à redorer le blason de ce régime à travers les territoires occupés ne semble pas pouvoir capter l’attention de l’opinion publique et elle contribuera à l’unité des courants palestiniens. Ceci est également démontré par l’intérêt croissant pour les courants inter-palestiniens, pour faire face à l’entité d’occupation israélienne.


- Source : Al Manar (Liban)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...