www.zejournal.mobi
Lundi, 26 Août 2019

MH 17 : Pour combien la Grande-Bretagne achète-t-elle la décision de culpabilité de la Russie ?

Auteur : Karine Bechet-Golovko | Editeur : Walt | Samedi, 20 Juill. 2019 - 12h36

Nous avons tous entendu parler de « l’indépendance » de l’enquête internationale menée autour du crash du MH 17 donnant le sentiment de devoir, à n’importe quel prix, emporter la culpabilité de la Russie. Finalement, la Grande-Bretagne en a justement fixé le prix : 100 000 livres sterling. Cette information absolument ignorée par la presse occidentale ne provient pas des médias russes, qui pourraient être accusés de partialité, mais du site officiel du Gouvernement britannique. La « justice » internationale a toujours porté la marque des vainqueurs, des dominants, mais nous atteignons ici les bas-fonds de la politique.

Le Gouvernement britannique vient de publier une déclaration de première importance pour comprendre à quel point l’enquête et le procès autour du crash du MH 17 dans le Donbass doivent conduire à la condamnation de la Russie. C’est écrit. Assumé. Lisez ici le texte intégral.

Ainsi, pour le 5e anniversaire du crash de l’avion malaisien ayant causé la mort des 298 personnes à son bord, la Grande-Bretagne a décidé de financer l’établissement de la juridiction internationale spéciale, qui se tiendra à La Haye. Oui, vous avez bien compris. Un Etat, la Grande-Bretagne, va participer au financement d’une juridiction d’exception, qui doit traiter d’une affaire internationale particulièrement sensible. Je cite :

The government will provide financial support for the establishment of the specialist criminal court at the Hague which will hear the trial of the four suspects.

Le gouvernement apportera un soutien financier à la création d’un tribunal pénal spécialisé à La Haye, qui sera chargé de juger les quatre suspects.

La déclaration officielle précise aussi le prix de cette « aide » : 100 000 livres sterling. Pour être certain que les familles de victimes puissent voir la justice rendue. C’est beau quand même, la justice rendue. Je cite :

 This is why we are making a financial contribution of £100,000 to the establishment of the specialist criminal court in the Hague to help ensure that the families and friends of the victims receive answers, and that those responsible are held to account for this appalling crime.

C’est pourquoi nous apportons une contribution financière de 100 000 livres sterling à la création d’un tribunal pénal spécialisé à La Haye afin de garantir que les familles et les amis des victimes reçoivent des réponses et que les responsables soient tenus responsables de ce crime odieux.

Seulement, il semblerait que la justice des uns ne soit pas la justice des autres. Comme chacun le sait, le coupable a été déjà déterminé : la Russie. Peu importe la contestation des « preuves » à charge, peu importe le rejet a priori des éléments de preuve fournis par la Russie. La Russie est coupable, elle doit payer et la « justice » doit légaliser cette décision politique. Cela aussi est affirmé, un peu après l’annonce du financement. Je cite :

We continue to support Australia and the Netherlands in their call on the Russian government to accept state responsibility for the downing of flight MH17.

Nous continuons d’appuyer l’Australie et les Pays-Bas dans leur appel au gouvernement russe pour qu’il accepte la responsabilité de l’État dans l’écrasement du vol MH17.

Décidément, l’indépendance de la justice, rien de tel. S’offrir un procès de cette ampleur pour 100 000 livres sterling, ce n’est pas cher. Mais il est vrai qu’une telle justice ne vaut pas grand-chose.


- Source : Russie politics

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...