www.zejournal.mobi
Mercredi, 12 Juin 2024

Pornographie laïciste : le Frérisme-Show secoue la Sorbonne

Auteur : Modeste Schwartz | Editeur : Walt | Samedi, 13 Mai 2023 - 21h16

Discriminant une courageuse anthropologue, la Sorbonne plierait – nous explique-t-on – devant un chantage « frériste ». Garanti 100% enfumage.

 

Il y a une religion en pleine expansion en Occident, et que le système politique de la Caste cherche à nous imposer à tout prix. Cette religion est la religion – certes dénuée de toute transcendance – de Davos. Sa charia (vaccinalisteféministe, LGBT : progressiste) devient peu à peu le tissu même de nos vie. En France – en termes de pratique religieuse – toutes les autres religions identifiables sont en recul.

En vue de couvrir les arrières de cette conquête, j’ai déjà attiré, ici même, l’attention sur les bénéfices que la Caste tire d’une stratégie consistant à focaliser l’attention publique sur la mise en concurrence des restes fossilisés des autres religions (chrétienne, islamique, laïciste etc.), et tout particulièrement sur le « péril islamique » – dont la thématisation permet en outre de brouiller les données d’une problématique ethnique (l’immigration de masse) découlant directement des fondements structurels du mondialisme.

Mais là aussi, un choix d’épouvantail judicieux permet de maximiser les profits, tout en minimisant les risques. Les cassandres occidentales de l’islamisation ferment donc volontiers les yeux sur l’Islam quiétiste des autocraties (saudo-égyptiennes, irano-shiites etc.), qui a géopolitiquement le vent en poupe, pour mieux se concentrer sur la dénonciation d’un Islam des Frères Musulmans (l’axe Turquie-Qatar) qui, après avoir été envisagé (notamment par Obama) comme cheville ouvrière du mondialisme dans le monde islamique, semble aujourd’hui être tombé en disgrâce davosienne.

La paille du Wokisme et la poutre de Davos

Ce qui explique l’hallali lancé sur le régime de l’AKP turc, et sur un Erdo?an contre lequel le cancer risque de s’avérer plus efficace que les tentatives de putsch militaro-gülenistes. Ou encore, qu’il soit visiblement plus facile aujourd’hui de démasquer à Bruxelles les affidés du Qatar et du Maroc que ceux de l’Azerbaïdjan.

Cela explique aussi que, lorsque des universitaires « de droite », en recherche d’un effet Salman Rushdie, cherchent à se faire mousser en posant en victimes, ils y parviennent mieux en s’en prenant à « l’Islam frériste », comme cette anthropologue qui – suite à l’annulation d’une conférence en Sorbonne – chiale aujourd’hui sa race contre la montée du « wokisme » dans le monde académique. En général, plus les gens vous parlent de wokisme, plus ils ont de mal à situer Davos sur la carte du pouvoir.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...