www.zejournal.mobi
Samedi, 20 Avr. 2024

Les confinements de 2020 n’étaient qu’un simple échauffement

Auteur : Bruno Bertez | Editeur : Walt | Lundi, 30 Janv. 2023 - 18h36

« Ils » ont bien l’intention d’utiliser cette stratégie pour tout ce qu’ils veulent réaliser.

Avez-vous remarqué que votre niveau de vie a baissé ces dernières années ? 

On a presque l’impression que c’est fait exprès. 

Ce n’est pas qu’une impression, c’est vrai et c’est pire que tout ce que vous imaginez.

Depuis plus de 12 ans votre niveau de vie baisse et … c’est fait exprès ! Les élites vous ont fait payer la crsie de 2008 qu’ils ont créée. Elles ont perdu et vous avez payé pour elles.

La productivité augmente, le progrès des techniques devrait faire baisser les prix et c’est l’inverse, plus le travail devient efficace, plus il fait baisser les coûts et plus votre pouvoir d’achat se réduit !

Le système dans lequel nous vivons est en grande difficulté, ceci se traduit par l’obligation de toujours empiler plus de dettes, c’est à dire de repousser dans le futur l’heure des comptes. On ne paie pas les factures maintenant, on les stocke, on les repousse devant nous.

Mais il vient moment ou elles sont trop lourdes, alors il faut trouver un subtertfuge : ce subterfuge c’est l’inflation des prix des biens et des services, inflation des prix que vous payez : on les fait monter plus vite que l’on accepte de monter vos salaires. On détruit vos économies. La guerre en cours et les guerres en préparation ont pour objectif de vous faire peur et ainsi de vous imposer encore plus de sacrifices et de paupérisation.

L’inflation est une tricherie qui permet de dévaloriser la monnaie, de faire en sorte que les promesses anciennes soient réduites.

Ceux qui sont endettés et ont besoin de cette inflation ce sont les gouvernements, les très grandes entreprises, les très gros capitalistes qui recourent à la dette pour s’enrichir comme Bernard Arnault de LVMH ou Drahi.

Eux ont accès au crédit pas cher, quasi gratuit, et ils entassent les dettes pour acheter des patrimoines, des actifs rentables qui rapportent plus que le coût des dettes. Ils raflent tout !

En fait ils pillent la monnaie et reduisent la valeur de ce que vous, vous possédez pour s’enrichir encore plus. Ils le font avec la complicité du gouvernment qu’ils vous ont imposé et avec l’aide de la Banque Centrale, la BCE qui est la banque centrale des ultra riches et des dynasties financières.

Eux veulent une système de dette et de monnaie fondante, comme le gouvernement qui a des trillions de dettes et comme la Banque centrale qui sait que si la monnaie conservait sa valeur, alors tout, y compris les banques, tout ferait faillite.

L’inflation est une conspiration contre vous.

Elle permet aux ultra riches de devenir encore plus riches, aux gouvernements de faire encore plus de dettes en remboursant en monnaie de singe et surtout elle augmente les bénéfices des grandes entreprises comme les monopoles de l’énergies, du pétrole, des pharmacies, de l’information etc…

Bruno Bertez

Lisez l’article ci-dessous il a valeur mondiale.

***

par Jeffrey Tuker

Eh bien, deux ans d’inflation flagrante ont certainement facilité mon régime alimentaire si nécessaire !

J’achète quelque chose à manger et je me dis « je ne vais pas payer ça pour des œufs » « je n’ai pas les moyens d’acheter ce fromage ! » « le bacon fait sauter la banque ! » « Je vais acheter cette huile d’olive, je suppose, mais il vaut mieux qu’elle dure un an ». Et ainsi de suite.

Très clairement, les prix de la nourriture que j’aime ont pratiquement doublé en deux ans. Cela ne se reflète pas entièrement dans l’indice des prix, mais cet indice est une moyenne pondérée qui est généralement exprimée en termes d’un an. Il ne vous renseigne pas sur la réalité sur le terrain des produits que vous achetez.

Bien sûr, vous pouvez toujours attraper tous les aliments que vous ne devriez pas manger. Les gâteaux, les muffins, le pain, les biscuits (sucrés au sirop de maïs), les pâtes et le riz sont toujours abordables. Mais c’est tout ce qui a fait doubler le taux d’obésité aux États-Unis en une génération.

Ce sont les choses saines qui deviennent inabordables.

Disons les choses telles qu’elles sont. Notre niveau de vie s’effondre.

Déjà, on a perdu deux ans d’espérance de vie en trois ans.

C’est à peu près une preuve solide de la réalité sous-jacente. Autrefois, c’est ainsi que nous savions avec certitude que les Soviétiques mentaient sur leur grande prospérité. Ils ne vivaient pas aussi longtemps. Les statistiques de l’état civil disent presque toujours la vérité. Nous savions qu’ils étaient pauvres sur cette seule base. De même, nos propres statistiques de l’état civil nous disent la vérité qu’en tant que pays, et vraiment en tant que monde, nous perdons rapidement du terrain.

Tout le monde sauf les très riches.

Les décès en excès en 2022 sont bien plus élevés qu’ils ne l’étaient lors de la pandémie de 2020. Il s’agit de décès par désespoir, de décès par cancer non détectés, de décès par mauvaise santé, de décès par toxicomanie, de décès par meurtre et suicide et de décès par blessure causée par un vaccin. La mort partout.

Et le dollar meurt aussi.Le dollar de 1913 vaut maintenant environ 0,3 $. Et il n’y a pas de fin en vue.

Ils parlent de supprimer les cuisinières à gaz, les voitures à essence et tout ce qui est à l’essence, ce qui est une certaine voie vers la condamnation de milliards de personnes à un appauvrissement supplémentaire. Il y a de très mauvaises personnes qui dirigent le monde en ce moment. Ils ne sont pas gênés par ce qu’ils ont fait. Il n’y aura pas d’excuses. Pas de justice. Tous ceux qui réclament Nuremberg 2.0 perdent leur temps. En regardant le Forum économique mondial de Davos la semaine dernière, les méchants montent plus haut que jamais.

Les confinements de 2020 n’étaient qu’un simple échauffement. Ils ont bien l’intention d’utiliser cette stratégie pour tout ce qu’ils veulent réaliser. Ce sera pour le climat, pour l’inflation, une crise économique, une crise de sécurité, un autre virus en liberté, des pénuries alimentaires, etc…

Les confinements sont le nouveau mot pour les politiques publiques.

Ils s’en sont sortis une fois, et ils le feront encore et encore.

Les gens me demandent s’ils peuvent s’en tirer. La réponse évidente est oui.

J’étais juste à un aéroport international en train voler sur un vol de correspondance. Il a fallu environ 90 minutes pour traverser toutes les formalités. Pendant ce temps, j’ai été soumis à plusieurs séries de photographies de reconnaissance faciale, de vérifications de passeports et de documents, d’une recherche de contact pour Covid, de chiens renifleurs de drogue, de palpations et de scans corporels, et de temps interminables dans des files d’attente dans lesquelles des milliers de personnes de partout dans le monde se tenait patiemment rampant et supportant chaque humiliation.

Les gens le font parce qu’ils veulent aller d’ici à là. Si vous voulez obtenir ce que vous voulez dans la vie, vous vous conformez. En fait, vous respectez tout. Ce modèle sera testé à l’avenir au neuvième degré. Ceux qui disent qu’ils n’accepteront jamais n’ont aucun plan réaliste de ce qu’ils feraient autrement.

Considérez l’incroyable brouhaha sur les documents classifiés trouvés dans les maisons de Trump, Biden et Pence. Les gens n’étaient pas choqués que Trump en retienne, mais les révélations sur Biden et Pence ont été un choc. Les gens font semblant d’avoir fait quelque chose de mal, mais nous pourrions poser une question différente : que cache l’État profond ?

Et pourquoi sont-ils si déterminés à le cacher qu’ils sont heureux de renverser un président en exercice et un bon vice-président de l’administration précédente ? Que diriez-vous d’une exigence populaire pour déclassifier ces documents ? Nous sommes censés vivre dans un pays avec une certaine transparence de sorte que les gens aient accès à ce qui se passe avec le gouvernement que nous sommes censés contrôler.

Classer les choses ne consiste pas vraiment à garder les ennemis étrangers dans l’ignorance. Il s’agit de garder les citoyens dans l’ignorance. Ce sont des choses que nous ne sommes pas censés savoir.

Qu’y a-t-il de si terrible que nous ne pouvons savoir ? Je suppose qu’il y a environ 60 ans de secrets que nous ne devons pas connaître, remontant au moins à l’assassinat de John F. Kennedy et à travers la guerre du Vietnam et le Watergate et allant jusqu’à la guerre en Irak, 9 -11, et les origines du virus et la relation entre la CIA et les grandes sociétés pharmaceutiques.

Je n’arrive presque pas à croire que je tape ces mots parce que je ne suis pas du genre complotiste. Mais avec l’ouverture de Twitter avec Elon Musk plus l’équipe de recherche sur le crack de Tucker Carlson, plus Substack et de nombreuses newsletters privées, j’ai été éclairé sur la véritable nature de ce qui se passe.

Si je devais résumer, ce serait comme suit.

Il existe un État administratif profond qui est de nature mondiale, construit à partir des secteurs public et privé, qui méprise profondément l’idée de démocratie et de gouvernement par le peuple. Ils le méprisent et veulent s’en débarrasser définitivement et le remplacer par ce que nous appelions autrefois le fascisme.

Vont-ils réussir ?

La seule chose qui les arrêtera, c’est un peuple informé.

Nous vivons actuellement dans une petite fenêtre de temps pendant laquelle nous pouvons avoir accès à l’information. Les moteurs de recherche sont assez inutiles, s’étant depuis longtemps inscrits pour être des agents de l’État administratif. Mais nous avons maintenant l’outil de recherche le plus puissant de la planète : la barre de recherche Twitter.

Essaye-la. J’ai appris que n’importe qui peut trouver n’importe quoi par ce moyen. C’est à peu près tout ce que j’utilise maintenant. C’est comme de la magie. C’est pourquoi ils vont essayer de la fermer.

Ils essaieront également de fermer Substack et de nombreuses autres plates-formes.

La seule façon de l’empêcher est de répandre la vérité au loin pendant que nous en avons l’occasion.

Revenons au thème d’ouverture de notre prospérité décimée. Les licenciements dans le domaine de la technologie augmentent et vont certainement s’aggraver. En 2008, Ben Bernanke a mis les États-Unis sur la voie de 15 ans de mensonges avec des taux d’intérêt nuls. Cela a massivement déformé le secteur financier, le secteur des entreprises et la culture en général.

Tout cela a pris fin avec les taux plus élevés destinés à maîtriser l’inflation. Et pourtant, les prix augmentent encore d’environ 6% par an, il y a donc plus à venir et avec elle la récession et plus de licenciements et de faillites.

Si les républicains prennent au sérieux le budget et la réforme, ils permettront aux États-Unis de tester le défaut de paiement de la dette.

Ils devraient.

De nos jours, la sécurité financière et personnelle est primordiale. Je suis heureux de voir le Bitcoin bouger à nouveau, ainsi que l’or et le pétrole. Ceux-ci me semblent être les paris les plus sûrs dans les années à venir alors que le secteur des entreprises continue de subir des bouleversements massifs.

C’est vraiment un tournant dans la civilisation. On dirait qu’ils veulent un nouvel âge des ténêbres.

Nous ne pouvons pas permettre que cela se produise.

Salutations

source : Daily Reckoning via Bruno Bertez


- Source : Bruno Bertez

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...