www.zejournal.mobi
Samedi, 08 Mai 2021

« Les jeunes sont plus touchés » : encore un mensonge

Auteur : Covidemence | Editeur : Walt | Vendredi, 16 Avr. 2021 - 10h06

Je signale l’apparition d’un nouveau site de la covirésistance.

Son titre se suffit à lui-même…

Son premier article est très intéressant.

L’auteur a comme nous tous entendu/lu les cris d’alarme et d’horreur des autorités : l’épidémie progresse chez les plus jeunes, les variants sont donc plus méchants, nous allons tous mourir, il faut donc se faire vacciner et adopter le passeport vaccinal blablablabla.

Or… c’est totalement faux.

Sa méthode est aussi redoutable que simple : il compare les chiffres des réanimations d’avril 2020 à avril… 2021… avec la répartition par âge.

Contrairement au discours officiel :

  • il y a en proportion DAVANTAGE DE VIEUX en réanimation en 2021 qu’en 2020 !
  • et il y a en proportion MOINS DE JEUNES en avril 2021 qu’en avril 2020.

C’est cocasse, non ? 

J’ai voulu vérifier les chiffres de l’auteur en utilisant une autre source : les bulletins hebdomadaires de l’agence Santé publique France.

On ne peut pas faire plus officiel…

Eh bien… je confirme. C’est tout simplement stupéfiant : le réel est CONTRAIRE aux salades que Macron et son gang de maniaques balancent à longueur de médias.

La manipulation est ahurissante.

Mais cela va même plus loin… Le Réel est ILLOGIQUE en ce qui concerne… les vaccins !

La France a peu vacciné, en général, et par rapport aux « stars » du domaine (Israël, UK, Chili etc.), mais elle a vacciné les vieillards… Les personnes à risques.

Après plusieurs mois, la vaccination des personnes les plus fragiles devrait se voir dans la répartition par âge dans les réanimations…

Or c’est tout l’inverse qui se produit.

En proportion, il n’y a pas moins de vieux en réanimation aujourd’hui qu’avant les vaccins… mais davantage. 

Conclusion du Réel, et pas celle fantasmée des covidéments : ces pseudo vaccins, censés « réduire les formes graves » (même pas d’empêcher la transmission)… ne fonctionnent pas.

CQFD.

On retrouve le même problème ontologique avec le nombre total des hospitalisations… Avril 2020 c’était le virus version 1. En avril 2021, la France nous dit-on est assaillie par une cohorte de mutants déchaînés et haineux…

Et ? Prout. Nous avons MOINS d’hospitalisations aujourd’hui qu’en avril 2020…

Voici les liens vers les rapports PDF et les copies d’écran, et enfin mon tableau de synthèse.

Bulletin avec chiffres du 6 avril 2021

Bulletin avec chiffres 14 avril 2020

Le tableau de synthèse

Avertissements

Même si la répartition des âges n’a jamais énormément varié d’une semaine à l’autre, il conviendra de refaire un calcul, avec une moyenne par exemple des 4 rapports hebdos avril 2020 et avril 2021.

Cela clouera le bec des peigne-culs.

On pourra même compléter le dispositif avec un graphique hebdo (du nombre de réanimations pour les plus de 65 ans par exemple)… avec en parallèle les chiffres de la vaccination des personnes âgées…

Enfin, il est nécessaire de le rappeler, l’expression « réanimation » (ou « soins critiques » depuis avril 2021)… est un sac qui contient 3 choses distinctes (lire mon article ici) :

  • les services de réanimation à proprement parler
  • les unités de soins intensifs (SI)
  • les unités de surveillance continue (SC)

Mais les chiffres détaillés ne sont JAMAIS révélés par le gouvernement et pour cause.

Ainsi, on ne connaît pas le nombre de plus de 65 ans par exemple en vraie réanimation (intubés). On ne peut donc pas faire de comparaison, ni entre les âges, ni entre les périodes.

Ce « flou » n’est pas une erreur, mais bien une fonction.

Les autorités peuvent ainsi mentir, et les médias terroriser le cheptel avec des chiffres absurdes, hors contexte.


- Source : Covidemence

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé