www.zejournal.mobi
Jeudi, 09 Déc. 2021

Une nouvelle invention permet de dessaler l’eau de manière efficace et peu coûteuse

Auteur : Loukia Papadopoulos | Editeur : Walt | Mardi, 05 Janv. 2021 - 08h14

La nouvelle méthode de dessalement pourrait contribuer à résoudre les problèmes de la planète en matière de gestion de l’eau douce.

Des chercheurs de l’université du Texas à Austin et de l’État de Penn ont inventé un nouveau procédé qui pourrait résoudre les problèmes les plus courants rencontrés avec le dessalement. Tout est lié aux membranes de dessalement.

Membranes d’osmose inverse

« Les membranes d’osmose inverse sont largement utilisées pour nettoyer l’eau, mais il y a encore beaucoup de choses que nous ignorons à leur sujet », a déclaré Manish Kumar, professeur associé au département d’ingénierie civile, architecturale et environnementale de l’UT Austin, qui a codirigé les recherches. « Nous ne pouvions pas vraiment dire comment l’eau se déplace à travers eux, donc toutes les améliorations de ces 40 dernières années ont été faites essentiellement dans l’obscurité. »

Les chercheurs ont découvert que le problème avec les membranes de dessalement était qu’elles étaient incohérentes en termes de densité et de distribution de masse. En donnant aux membranes une densité uniforme à l’échelle nanométrique, ils ont pu améliorer leurs performances.

Les nouvelles membranes des chercheurs sont 30 à 40 % plus efficaces et nécessitent moins d’énergie pour nettoyer plus d’eau. Bien qu’elles soient plus efficaces que les procédés de dessalement sans membrane, les membranes d’osmose inverse consomment encore beaucoup d’énergie, un aspect problématique sur lequel les chercheurs travaillent.

Pour concevoir les nouvelles membranes, l’équipe, qui comprend également des chercheurs de l’université d’État de l’Iowa, a mis au point des reconstructions en 3D de la structure membranaire à l’échelle nanométrique à l’aide de microscopes électroniques au laboratoire de caractérisation des matériaux de l’État de Penn. Ils ont modélisé le cheminement de l’eau pour déterminer l’efficacité avec laquelle l’eau pourrait être nettoyée par une nouvelle structure membranaire.

Gestion de l’eau douce

Si les chercheurs parviennent à réduire davantage l’énergie nécessaire aux membranes, ils pourraient résoudre l’un des plus grands problèmes de notre planète : la gestion de l’eau douce. Ce problème, qui s’aggrave avec le temps et le changement climatique, a grand besoin d’une solution.

« La gestion de l’eau douce devient un défi crucial dans le monde entier », a déclaré Enrique Gomez, professeur de génie chimique à Penn State, qui a codirigé la recherche. « Pénuries, sécheresses – avec des conditions climatiques de plus en plus sévères, on s’attend à ce que ce problème devienne encore plus important. Il est essentiel de disposer d’eau propre, en particulier dans les régions à faibles ressources ».

Lire aussi : L’activité industrielle draine le monde de l’eau douce

Traduit par Anguille sous roche


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé