www.zejournal.mobi
Samedi, 19 Sept. 2020

La marine américaine a saisi un navire à destination de l’Iran transportant des fournitures pharmaceutiques au large de la Chine : Fars

Auteur : Jade | Editeur : Walt | Jeudi, 06 Août 2020 - 09h40

Les médias d’Etat iraniens ont annoncé qu’un navire de guerre de la marine américaine a saisi un navire de transport près du port chinois de Qingdao mercredi matin.

Le navire était apparemment en route pour l’Iran, chargé de composants de fabrication médicale, en particulier de zéolite, qui, selon l’agence de presse Fars, est nécessaire à la fabrication de concentrateurs d’oxygène pour les patients infectés par le coronavirus.

« Seule une partie importée est utilisée pour la production de concentrateurs d’oxygène, à savoir la zéolite, et nous sommes obligés de l’acheter en France et de l’importer dans le pays par le biais de plusieurs intermédiaires », a déclaré aux médias d’Etat Peyman Bakhshandeh-Nejad, PDG d’une société pharmaceutique basée en Iran.

Au milieu de la crise du coronavirus qui fait rage en République islamique, qui depuis plus de six mois est l’un des pays les plus durement touchés au monde (rappelons que le mois dernier, le président Rouhani a déclaré dans un discours que l’estimation la plus exacte du nombre d’Iraniens infectés était de 25 millions, et non de plus de 300 000 comme le chiffre officiel), Téhéran a désespérément besoin d’importer des équipements hospitaliers et des médicaments essentiels.

Cependant, les sanctions américaines liées aux prétendues aspirations nucléaires de l’Iran ont rendu cette tâche extrêmement difficile. Alors que Washington a nié qu’il visait des médicaments et des produits de base vitaux comme la nourriture et le matériel hospitalier, l’Iran a déclaré que ce sont précisément ces produits qui sont bloqués.

Dans le cas précis du navire saisi au large de la Chine, la zéolite serait cruciale dans les systèmes de concentration d’oxygène pour les patients atteints de coronavirus qui peuvent compter sur les appareils vitaux chez eux sans avoir à se rendre à l’hôpital.

Alors que la saisie du navire prétendument par la marine américaine a fait la une des journaux en Iran mercredi, il n’y a pas encore eu de reconnaissance précoce, ni du côté américain, ni des autorités portuaires chinoises.

Mais cela correspond à un schéma observé au cours des deux dernières années d’intervention américaine lors de la violation des sanctions chinoises liées au transport de pétrole iranien.

Photo d'illustration: Le destroyer de missiles guidés USS Ramage de la classe Arleigh Burke, via l’US Navy


- Source : Aube Digitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...