www.zejournal.mobi
Vendredi, 13 Déc. 2019

Les téléviseurs intelligents pris en flagrant délit d'envoi de données sensibles d'utilisateurs à Facebook et Netflix

Auteur : Tyler Durden | Editeur : Walt | Vendredi, 20 Sept. 2019 - 12h25

Une étude menée par des chercheurs de la Northeastern University et de l'Imperial College de Londres a révélé que de nombreux modèles populaires de télévision intelligente, y compris les modèles de Samsung et LG, ainsi que les dongles de streaming Roku et Amazon FireTV, divulguent des données sensibles aux publicitaires.

Les modèles énumérés ci-dessus partageraient des données comme l'emplacement et l'adresse IP avec Netflix, Facebook et des annonceurs tiers, selon le FT.

Juste au moment où les entreprises de médias sociaux commençaient à modifier leurs pratiques de collecte de données pour mieux respecter la vie privée des utilisateurs, la prochaine menace vient de l'Internet des objets (IdO). Les téléviseurs intelligents sont de plus en plus populaires aux États-Unis.

Dans certains cas, les données des utilisateurs étaient envoyées à Netflix même s'ils n'avaient pas de compte. Et ce n'est pas seulement les téléviseurs intelligents : d'autres appareils intelligents, des haut-parleurs aux caméras, ont également été pris en train d'envoyer des données utilisateur à des tiers comme Spotify.

Près de 70% des Américains ont un téléviseur intelligent ou un Roku ou un Apple TV. Presque tous ces appareils sont dotés d'une technologie de reconnaissance qui permet de suivre ce que vous regardez et de vendre aux annonceurs des données qui correspondent à vos intérêts.

Dans une étude distincte sur les téléviseurs intelligents réalisée par l'Université de Princeton, les chercheurs ont constaté que certaines applications prises en charge par Roku et FireTV envoyaient des données telles que des identificateurs d'utilisateurs spécifiques à des tiers, dont Google.

Amazon a été l'une des tierces parties contactées par environ la moitié des appareils testés par les chercheurs de Northeastern.

"Amazon est contacté par près de la moitié des appareils de nos tests, ce qui est remarquable parce que[cela signifie] qu'Amazon peut déduire beaucoup d'informations sur ce que vous faites avec différents appareils dans votre maison, y compris ceux qui ne qu'ils n'ont pas fabriqués", explique David Choffnes, informaticien à Northeastern University et un des auteurs du document. "Ils peuvent aussi avoir beaucoup de visibilité sur ce que font leurs concurrents".

Comme la plupart des données partagées par les appareils étaient cryptées, les chercheurs ne pouvaient pas dire exactement ce qui était transmis, dans certains cas.

"Ils peuvent certainement voir ce qui se passe, mais ce qu'ils peuvent voir exactement dépend de ce que le fabricant envoie, ce que nous n'avons pas tenté de décoder", a déclaré Hamed Haddadi, informaticien à l'Imperial College et autre auteur de papier.

Mais les experts préviennent : Il y a une "surveillance minimale" de ces dispositifs intelligents. Comme l'a prévenu un analyste, "la situation est désespérée".

Traduction CDB


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...