www.zejournal.mobi
Mercredi, 29 Mai 2024

« Un nouveau système » – Les coulisses du sommet de Davos 2023

Auteur : Off Guardian (Royaume-Uni) | Editeur : Walt | Mardi, 17 Janv. 2023 - 20h30

La conférence du FEM devrait se concentrer sur ce que l’élite mondialiste peut apprendre des échecs de leur narration de la « pandémie »…

La rencontre annuelle du Forum économique mondial (FEM) démarre aujourd’hui. Des politiciens, des géants du monde des affaires, des « philanthropes » et toutes sortes de monstruosités élitaires se réunissent pour un week-end au cours duquel ils se disent à quel point ils sont intelligents et font empirer le monde en général.

Mais qu’y a-t-il au menu cette année ?

Eh bien, voici les cinq principaux sujets de discussion, selon le site web du FEM :

Essayez de voir si vous distinguez un thème :

  1. Faire face aux crises énergétique et alimentaire actuelles dans le cadre d’un nouveau système pour l’énergie, le climat et la nature.
  2. Faire face à l’actuelle inflation élevée, à la faible croissance et à la dette élevée dans le contexte d’un nouveau système pour l’investissement, le commerce et l’infrastructure.
  3. Faire face aux vents contraires actuels de l’industrie dans le cadre d’un nouveau système visant à exploiter les technologies de pointe pour l’innovation et la résilience du secteur privé.
  4. Faire face aux vulnérabilités sociales actuelles dans le cadre d’un nouveau système pour le travail, les compétences et l’aide sociale
  5. Faire face aux risques géopolitiques actuels dans le cadre d’un nouveau système de dialogue et de coopération dans un monde multipolaire.

Rien de tout cela n’est nouveau. Un « nouveau système » pour l’énergie est un « new deal vert », un « nouveau système » pour la coopération internationale est un certain type de gouvernance mondiale, et un « nouveau système » pour l’investissement et le commerce couvre de nombreux sujets, y compris la monnaie numérique.

Comme je l’ai dit, rien de nouveau, mais c’est toujours rafraîchissant de le voir noir sur blanc, sans aucun effort pour le dissimuler.

Il est également intéressant de noter qu’ils n’utilisent pas les expressions « nouvelle normalité », « grande réinitialisation » ou « reconstruire en mieux » à aucun endroit de la page, malgré le fait que c’est manifestement ce dont ils parlent.

Une petite victoire pour les médias alternatifs, qui ont manifestement suscité une prise de conscience suffisante pour que ces expressions soient désormais considérées comme trop corrompues pour être utilisées.

En fait, la confrérie du FEM s’inquiète clairement de perdre le contrôle du récit, comme le souligne cet article d’il y a quelques jours :

"Les plus grands résolveurs de problèmes du monde doivent élaborer de meilleurs récits".

L’argument est le suivant :

"Les gens sont plus convaincus par les informations présentées dans un récit, car un bon récit facilite le traitement de l’information. Ceux qui tentent de résoudre les problèmes les plus urgents du monde doivent en tenir compte".

L’ensemble de l’article est essentiellement une façon très prolixe de dire « nous devons raconter de meilleurs mensonges ».

"Nous devons désigner les véritables antagonistes : les politiciens irresponsables, les scientifiques achetés et certaines entreprises qui ne sont pas à la hauteur des exigences de la transition vers le zéro émission.

Nous devons également cesser de prétendre qu’il existe un débat sur les faits du changement climatique. Un faux équilibre est un phénomène qui se produit lorsqu’un organe d’information ou un autre média présente une question comme faisant l’objet d’un débat, même s’il n’y a pas de débat réel ou de désaccord entre les experts sur la question".

L’auteur parle du changement climatique, mais ses arguments concernant le rejet de la responsabilité et la fermeture du débat s’appliquent à tous les domaines.

Cette année, il faut s’attendre à un déplacement des « méchants » narratifs, ainsi qu’à un accent accru sur la positivité et l' »unité ». L’unité signifie probablement que l’on tentera de faire revenir certains des éléments marginaux et dominants poussés vers l’alternative par le récit de Covid (comme ils l’ont fait avec l’Ukraine).

Ailleurs – et sur une note connexe – il est probable que l’on parle de censure – ou, pardon, de « lutte contre la mésinformation » – comme l’indique cet article du FEM d’il y a 6 jours, intitulé :

"La sécurité numérique : Appliquer les droits de l’homme dans le monde numérique"

L’article décrit les « défis » auxquels est confrontée la « Coalition mondiale pour la sécurité numérique » du FEM dans ses efforts pour lutter contre…

"les abus et l’exploitation sexuels des enfants, le terrorisme et les discours de haine, la mésinformation et les contenus liés à l’automutilation et au suicide".

Vous avez remarqué que les « discours haineux » et les « mésinformations » font partie des crimes réels ? Pour citer Sesame Street, « l’une de ces choses n’est pas comme l’autre ». Mais ce n’est pas une surprise à l’ère du « légal mais nuisible ».

Pour être clair, ces gens ne se soucient d’aucune de ces choses. Pas du tout.

Leurs entreprises exploitent les enfants, leurs agences d’État financent le terrorisme et leurs médias crachent de la mésinformation à raison de 50 mots par minute.

Ils ne se soucient vraiment que du contrôle. Dans le cas présent, cela signifie contrôler l’internet – plus précisément, contrôler ce que vous êtes autorisé à dire et à entendre sur l’internet.

Un autre axe de discussion potentiel, mis en avant à plusieurs endroits, sera la promotion d’une action plus directe. Ce qu’ils semblent appeler des « solutions tangibles ».

Le directeur d’Amnesty International – qui sera présent – a appelé les participants à Davos à se concentrer sur :

"des solutions tangibles dont nous savons déjà qu’elles fonctionnent, plutôt que de choisir de protéger à tout prix le système économique mondial existant".

Soulignant que « l’heure est à l’action » et non aux « gestes vides », et reprenant simultanément le message du « nouveau système ».

La ligne des « solutions tangibles » est répétée dans l’article sur les « récits » mentionné précédemment, par le géant du conseil financier Mercer sur sa page consacrée à Davosun « panel d’experts » du FEM, et par Forbes dans son article sur les jeunes leaders à Davos.

Bien sûr, la « pensée fondée sur les solutions » est le discours des entreprises depuis des décennies, et « l’heure de l’action a sonné » est un cliché qui fait le tour de chaque réunion, sommet ou conférence.

Personne dans l’histoire n’a jamais dit « ce n’est pas le moment d’agir, c’est le moment de faire des gestes ».

Alors, bien sûr, il pourrait s’agir de paroles creuses destinées à faire en sorte que les orateurs (et leur réunion) se sentent importants.

Mais cela pourrait être autre chose, peut-être un signe que l’étape de propagande de la « grande réinitialisation » est terminée, et que nous passons maintenant à l’étape suivante. C’est le signe d’un abandon de la manipulation passive et des mécanismes de contrôle basés sur la psychologie au profit d’une application plus directe.

Je suppose que nous devrons attendre et voir.

Quoi qu’il en soit, on peut définir l’agenda de Davos en quatre thèmes principaux :

  • « Un nouveau système » : Réformer les systèmes mondiaux de la politique et de la finance
  • « Contrôler le récit » : Raconter des mensonges plus crédibles et limiter les débats publics.
  • « Contrer la mésinformation » : Censure, notamment sur Internet
  • « Solutions tangibles » : Prendre des mesures plus directes par le biais de l’application des lois et des politiques.

Les points de discussion de Davos, semble-t-il, seront une rétrospective axée sur ce qu’ils peuvent apprendre des lacunes de leur récit sur la « pandémie ».

Pour finir, une histoire (non confirmée) qui circule est à la fois hilarante et révélatrice… si elle est vraie :

Apparemment, les participants à DAVOS recherchent délibérément des pilotes non vaccinés. Faites-en ce que vous voulez.

Lire aussi: Chronique de Davos : se rendre au WEF avec un pilote non vacciné?

Traduction par Aube Digitale


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...