www.zejournal.mobi
Mercredi, 08 Févr. 2023

Homme sur la Lune : Thomas Pesquet sème le doute

Auteur : E&R | Editeur : Walt | Mercredi, 31 Août 2022 - 16h43

Il fallait voir la tête des alunisso-croyants sur Twitter : Thomas Pesquet, notre astronaute national, l’homme des missions de la Station spatiale internationale, l’homme qui vit en apesanteur au-dessus de nous (mais qui redescend parfois au niveau des modestes humains), le scientifique, le rationnel, a stupéfié le monde des anticomplotistes en une petite interview, devant (en duplex mais c’est pareil) un Thomas Sotto qui en a perdu la parole.

« Et c’est en avançant petit à petit qu’on va arriver à atteindre ces buts qui sont des ordres de grandeur très différents, mais c’est vrai que maintenant, en me disant ça, quand je regarde la Lune le soir, ça me fait quand même un petit frisson parce que c’est pas la même chose de se dire “mais attends, mais est-ce que c’est humainement possible d’aller là-bas”...

La Lune il faut voir qu’il y a un facteur mille, c’est mille fois plus loin que la Station spatiale qui est à 400 km au-dessus de nos têtes, donc c’est vraiment des, c’est vraiment encore une autre dimension dans le voyage spatial, c’est comme faire du bateau sur une coquille de noix ou se lancer à travers l’Atlantique à bord d’un bateau de course, il y a vraiment, il y a vraiment un problème d’échelle qui est différent.
Et d’ailleurs on va le voir, la fusée qui là est la plus puissante du monde, elle fait presque le double en hauteur de ma première fusée à moi qui était Soyouz, qui fait 53 mètres, ce qui déjà pas négligeable quand on s’installe en haut, là, 98 mètres pour cette version, 113 mètres pour la version suivante, c’est vraiment des températures pour la rentrée atmosphérique, des vitesses, tout est en fait multiplié, le danger, l’intensité, mais on va vraiment aller très loin, très loin, très loin, aussi loin qu’aucun être humain s’est jamais éloigné de la Terre ».

Naturellement, tous les on-est-déjà-allés-sur-la-Lune se sont précipités pour « traduire » et corriger la sortie houleuse de Pesquet. On déconne pas avec le narratif officiel ! Les Américains ont bien posé le pied sur la Lune en 69, pendant qu’ils écrasaient le Viêt Nam sous les bombes et le napalm, un génocide doublé d’un écocide qui n’intéresse pas trop les forces du Bien, dans la presse mainstream...

L’AFP explique ici la mission de Thomas (Pesquet, pas Sotto) : dépasser la Lune et aller sur Mars, carrément. Pourquoi pas Jupiter ?

C’est cette vidéo qui a permis aux alunisso-croyants de dire que Thomas parlait plutôt de re-mettre le pied sur la Lune, et de se propulser ensuite vers Mars (histoire de damer le pion aux Chinois, qui veulent y fêter le 100e anniversaire de leur re-naissance, 1949-2049). C’est d’ailleurs ce que suggère Paris Match :

Le combat fait désormais rage sur les RS, avec la ressortie de vidéos assez ambiguës, il faut bien le dire. Mais dans ce genre de polémique, tout est interprétable, et réinterprétable.

Quoi qu’il en soit, un grand coup de chapeau (de cow-boy) ou de béret vert aux trois astronautes Aldrin, Collins et Armstrong, qui ont défié les lois de l’apesanteur, de la peur et de la science aussi, pour se balader tranquillement, un jour de juillet 1969, sur la Lune, une nuit sans étoiles, avec des ombres étranges, un Lem un peu léger, mais l’espace n’est-il pas étrange ? Le cosmos ne recèle-t-il pas des secrets encore plus insolites ? Impossible pas américain.

***

Sinon en 1969 cette boîte à sardine (image officielle) se serait posée sur la Lune... Et en serait repartie, après avoir fait des photos...

Il est tellement complexe de se poser sur la Lune aujourd'hui que cette image officielle laisse forcément interrogateur.

Ils ont pris des photos avec ça, des Hasselblad. Même le fabricant a été étonné... En effet rien ne protège cet appareil et encore moins les pellicules des Rayons X...

Pour les plus anciens, il était bien précisé quand vous preniez l'avion de ne pas passer appareil photo et pellicules aux rayons X sinon adieu pellicules, adieu photos...

Voilà ce que donne une photo avec un seul et COURT passage aux rayons X d'un portique...

Par contre les photos de la Nasa sont d'une netteté stupéfiante alors qu'elles ont subies un rayonnement bien plus intense et long, avec des variations de températures extrêmes et deux passages dans les redoutables ceintures de Van Allen
https://www.nasa.gov/apollo11-gallery

Est Ce Que La Nasa Nous Tromperait ?


- Source : E&R

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé