www.zejournal.mobi
Dimanche, 05 Déc. 2021

Les vaccins caducs en octobre prochain selon la Commission européenne ?

Auteur : Géopolitique Profonde | Editeur : Walt | Mardi, 21 Sept. 2021 - 11h38

La Commission recense cinq candidats traitements prometteurs

La Commission européenne a annoncé le 29 juin 2021 un portefeuille de cinq traitements qui pourraient bientôt être disponibles pour traiter les patients dans l’ensemble de l’UE.

Quatre de ces traitements sont des anticorps monoclonaux faisant l’objet d’une évaluation en continu par l’Agence européenne des médicaments. Le cinquième est un immunosuppresseur disposant d’une autorisation de mise sur le marché qui pourrait être étendue au traitement des patients atteints de le COVID-19.

Les cinq produits se trouvent à un stade avancé de développement et ont de grandes chances de figurer parmi les trois nouveaux traitements contre le COVID-19 qui seront autorisés d’ici octobre 2021 – l’objectif fixé dans le cadre de la stratégie – pour autant que les données finales démontrent leur innocuité, leur qualité et leur efficacité.

Il s’agit des produits suivants :

  • L’immunosuppresseur baricitinib (un médicament qui réduit l’activité du système immunitaire) d’Eli Lilly : une demande d’extension de l’autorisation de mise sur le marché pour inclure l’indication relative à la COVID-19 est en cours d’examen ;
  • La combinaison de bamlanivimab et d’etesevimab d’Eli Lilly : évaluation en continu ;
  • La combinaison de casirivimab et d’imdevimab de Regeneron Pharmaceuticals, Inc. et F. Hoffman-La Roche, Ltd: évaluation en continu ;
  • Le regdanvimab de Celltrion : évaluation en continu ;
  • Le sotrovimab de GlaxoSmithKline et Vir Biotechnology, Inc. : évaluation en continu.

Qu’attendre pour la suite de la politique vaccinale ?

La Commission européenne prévoit d’élaborer d’ici octobre prochain un portefeuille d’au moins 10 traitements potentiels contre le COVID-19, en s’appuyant sur les travaux du groupe d’experts sur les variants de la COVID-19 récemment mis en place.

Étant donné que différents types de produits sont nécessaires pour les différentes populations de patients et les différents stades et degrés de gravité de la maladie, le groupe d’experts établira des catégories de produits et sélectionnera les candidats traitements les plus prometteurs pour chaque catégorie, sur la base de critères scientifiques.

Le portefeuille contribuera à l’objectif consistant à disposer d’au moins trois nouveaux traitements autorisés d’ici au mois d’octobre et éventuellement de deux autres d’ici la fin de l’année. L’Agence européenne des médicaments lancera d’ici à la fin de 2021 d’autres évaluations en continu de traitements prometteurs, en fonction des résultats obtenus en matière de recherche et de développement.

La Commission a récemment conclu un accord de passation conjointe de marché pour l’acquisition d’anticorps monoclonaux (casirivimab et imdevimab) et pourrait lancer d’autres procédures d’ici la fin de l’année.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé