www.zejournal.mobi
Mercredi, 23 Oct. 2019

La Chine accuse les Etats-Unis d’Amérique d’avoir orchestré des « actes criminels anti-chinois » à Hong Kong

Auteur : | Editeur : Walt | Mardi, 20 Août 2019 - 15h27

Dans une note présentée par son ministère des Affaires étrangères, le gouvernement chinois a accusé les États-Unis d’Amérique d’agir en collusion avec des criminels lors des manifestations violentes qui se déroulent à Hong Kong.

Le document indique « des politiciens états-uniens conspirant avec des éléments criminels radicaux de la nation asiatique ». La déclaration apparaît après que le Congrès des Etats-Unis d’Amérique a appelé Pékin à ne pas disperser les manifestations « pacifiques » à Hong Kong et à cesser les attaques contre l’autonomie de ce territoire.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a souligné que « la fausse représentation de la réalité et la politique aveugle de politique de deux poids deux mesures par les politiciens états-uniens grattent l’hystérie ».

« Toute tentative de contenir le développement de la Chine, de miner la prospérité de Hong Kong et le principe « un pays, deux systèmes » sera rejetée avec force par tout le peuple chinois et nos compatriotes à Hong Kong », a déclaré l’institution.

Hong Kong connaît depuis le 9 juin une vague de manifestations dont le déclencheur a été la loi controversée sur l’extradition, qui permettrait aux fugitifs d’être livrés à Taiwan, à Macao et à la Chine continentale.

L’ambassadeur de Chine en Russie, Zhang Hanhui, a comparé la situation à Hong Kong à une révolution de couleurs. « Dans les coulisses, elle est dirigée par les forces occidentales, c’est évident », a déclaré le diplomate lors d’une réunion avec la presse russe.

En Russie, le président Vladimir Poutine a décerné le titre de héros de la Russie à deux pilotes russes qui, le 15 août, dans la banlieue de Moscou, ont réussi à atterrir sur le ventre et avec les moteurs éteints à un Airbus-321, sauvant la vie du 226 passagers qui se trouvaient à bord de l’avion.

Entre-temps, le 13 août, les États-Unis d’Amérique ont à nouveau lancé la vieille menace de quitter l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour mauvais traitements et pour le favoritisme de cette organisation à l’égard d’États en développement. Moscou prévient que cette étape remettra en cause l’existence de cet organe.

Traduction : MIRASTNEWS


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...