www.zejournal.mobi
Mercredi, 14 Nov. 2018

« L'Assemblée sous l'influence d'un puissant lobby gay »: LREM indignée par les propos de sa députée

Auteur : | Editeur : Walt | Vendredi, 09 Nov. 2018 - 16h00

Une députée LREM de l'Oise s'en est prise ce jeudi à l'une de ses collègues "Marcheuse" de la Capitale qui organise un café citoyen sur la PMA, dénonçant l'influence d'un "puissant lobby LGBT à l'Assemblée". Dans un courrier qu'il a rendu public, le parti présidentiel souligne qu'il ne s'agit pas de son premier dérapage et lui adresse un dernier avertissement.

Echange surréaliste, ce jeudi sur Twitter, où Agnès Thill, députée LREM de l’Oise, s’en est prise publiquement à l’une de ses collègues « Marcheuse », exprimant, à cette occasion, ses critiques sur l’Assemblée Nationale et son fonctionnement.

Tout est parti d’un message posté mercredi soir sur le réseau social par Elise Fajgeles, députée de la 5e circonscription de Paris. La parlementaire de la capitale annonce qu’elle animera un café citoyen sur le thème de procréation médicalement assistée (PMA) ce jeudi, et propose au public de venir témoigner, s’informer et débattre.

Proche de la Manif pour tous

Quelques heures plus tard, l’élue de l’Oise, directrice d’école en disponibilité, adresse un premier tweet à sa collègue. Trois lignes sèches dans lesquelles Agnès Thill dit à Elise Fajgeles ce qu’elle pense du rendez-vous qu’elle organise.

« Est ce « s’informer » s’il n’y a qu’une version donnée ? Nos juristes et experts auditionnés étaient partagés 50/50 sur le sujet, par exemple l’argument égalité en droit ne tient plus. L’objectivité est de mise, ou bien c’est de la propagande. #PMA », écrit la Beauvaisienne, ouvertement hostile à la procréation médicalement assistée. Dans un article paru le 25 septembre 2018 et repris sur le site de la Manif pour tous, "La Croix" brossait le portrait de cette femme de 54 ans, "catholique pratiquante, rare élue de la majorité à s’opposer explicitement à l’extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules".

Fair play, la députée parisienne indique alors à Agnès Thill qu’elle est la bienvenue à son café citoyen où elle pourra exposer son point de vue. « En circo ! », répond la parlementaire de l’Oise, qui poursuit sa diatribe contre la PMA et son procès en désinformation contre Elise Fajgeles.
« C’est tellement faux de faire croire qu’il n’y a qu’une vision », accuse Mme Thill, en rappelant la prudence des experts auditionnés sur la PMA dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique.

"L'Assemblée n'est pas la France!"

Mais pour Agnès Thill, Elise Fajgeles n’est pas la seule en cause. La députée de Beauvais considère en effet qu’il existe au palais Bourbon « un puissant lobby LGBT » au service de la promotion de la PMA, et suggère que l’Assemblée est une institution hors sol. « L’AN n’est pas la France, ici, en circonscription, les avis sont tout autres », affirme Agnès Thill, dont les propos ont déclenché les commentaires indignés d’associations ou de militants favorables à la PMA.

Des propos jugés "inacceptables" par LREM qui adresse un dernier avertissement à sa députée

En fin de journée, une lettre signée du président du groupe LREM à l'Assemblée nationale et Philippe Grangeaon, délégué général de LREM a été adressée à la député fautive. Elle condamne "avec la plus grande fermeté" les propos "inacceptables" d'Agnès Thill.


- Source : La Dépêche

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...