www.zejournal.mobi
Jeudi, 21 Sept. 2017

Le 16ème anniversaire du 11 Septembre apporte un nouveau développement par Paul Craig Roberts

Auteur : Paul Craig Roberts | Editeur : Walt | Mercredi, 13 Sept. 2017 - 14h53

Le Dr Leroy Hulsey, une autorité éminente dans l’ingénierie, a présenté le rapport préliminaire de son équipe sur l’effondrement du World Trade Center Building 7. Le rapport est préliminaire en ce sens qu’il attend un examen par les pairs, c’est-à-dire un examen par d’autres experts. La recherche de l’équipe est plus large que la modélisation fournie par le NIST et comprend un examen approfondi de l’approche du NIST. L’équipe du Dr Hulsey conclut que le bâtiment 7 ne s’est pas effondré à cause du feu.

Voici l’URL de sa présentation: Collapse of World Trade Center Building 7 presentation by Leroy Hulsey

Étant diplômé de Georgia Tech, je peux suivre l’essentiel de la présentation du Dr Hulsey. C’est une explication difficile à suivre car la science de l’ingénierie est difficile à expliquer. En outre, les ingénieurs ont l’habitude de parler à d’autres ingénieurs, pas au grand public. Au Georgia Tech de mon époque, et peut-être encore aujourd’hui, la préoccupation de l’administration était de produire des ingénieurs précis dans leurs formulations. Nos cours d’anglais étaient des cours d’écriture. Le département d’anglais estimait que la moindre erreur d’ingénierie pouvait provoquer l’échec d’un pont ou d’un bâtiment, et la moindre erreur d’orthographe ou de grammaire valait à son auteur la note F aux examens. (Oui, je sais, avec toutes mes fautes de frappe, comment ai-je pu passer ? La réponse est que nos documents étaient écrits à la main.) Nous avons également été encouragés à nous joindre aux conférenciers afin de pouvoir nous tenir devant un public et faire une présentation. Ce que je veux dire, c’est que le docteur Hulsey est dans la difficile situation d’avoir à s’adresser à un public composé de professionnels et de non professionnels, et il a probablement une expérience limitée en matière de communication avec des non-professionnels.

Néanmoins, il est possible de saisir que la simulation de l’effondrement par le NIST a ignoré trois éléments structurels qui existaient réellement dans le bâtiment, et la présence de ces éléments structurels rend la conclusion du NIST invalide.

La deuxième partie de l’étude expliquera ce qui a réellement causé l’effondrement du bâtiment 7. Tel que je l’ai compris, l’équipe attend des réponses de professionnels à leur conclusion selon laquelle le feu n’était pas la cause de l’effondrement.

Comme le rapport est une présentation scientifique, il ne peut être qualifié de théorie du complot. Par conséquent, les médias vont probablement l’ignorer, surtout s’ils le trouveront intellectuellement difficile à suivre.

Les faits sont importants pour les professionnels du mouvement 9/11 truth, mais les faits sont-ils aussi importants pour les autres ? L’étude du bâtiment 7 pourrait avoir des implications auxquelles la population ne veut pas faire face.

Traduction : Avic – Réseau International


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé