www.zejournal.mobi
Dimanche, 05 Déc. 2021

Le Vatican moderniste affiche sa haine de l’Eglise catholique en se moquant du dogme de « l’Incarnation du Verbe »

Auteur : L.I.E.S.I | Editeur : Walt | Lundi, 14 Déc. 2020 - 11h13

Les Italiens découvrent la crèche choisie par les chefs de la secte conciliaire, exposée sur la place Saint Pierre. Les gens sont scandalisés et les commentaires sur les réseaux sociaux traduisent un sentiment de révolte. Le groupe de vaticanistes affiche publiquement l’idée qu’ils se font de la Sainte Famille. La Très Sainte Mère de Dieu est « momifiée », le Fils de Dieu est représenté de manière ignoble. Que dire des Mages et des bergers à Bethléem ?

Les formes de laideur représentées pour Noël 2020 font tout bonnement référence aux cultes sataniques évoqués dans l’Ancien Testament.

Les novateurs, ces loups déguisés en agneaux autour de leur apostat de pontife, ont surtout voulu éviter de mettre en évidence des vertus propres à la crèche de Noël : la piété et la dévotion. Ils ont voulu exprimer leur RÉPULSION de la Sainte Famille, sans doute pour donner bonne figure à leurs amis oligarques staliniens de Davos.

«Nous pensons que l’expérience de cette année d’une crèche offerte par un lycée artistique est vraiment un puissant appel pour que chacun s’investisse davantage dans la formation des nouvelles générations tant au niveau des collèges et lycées que pour le monde universitaire», a déclaré Mgr Lorenzo Leuzzi dans une déclaration garantie de recueillir un large consensus.

On savait que François dénigrait la divinité du Fils de Dieu pour rentrer dans les clous de ce que nous exposerons dans le numéro 460 de LIESI, mais là, ses amis ont exprimé leur répulsion de la fête de la Nativité.

Les loups du Vatican pensent vraiment introduire le Nouveau Monde des antichrétiens, ils sont persuadés que le grand moment arrive ; que les croyances et pratiques religieuses que Jorge Bergoglio appelle avec dédain « bigoteries », sont terminées…

On nous présente un Dieu dans la crèche qui n’a rien d’humain et encore moins de divin. C’est une totale négation du Verbe incarné !

Pour Elizabeth Lev, une historienne de l’art, américaine, vivant et enseignant à Rome, cette scène horrible « amène les gens à se moquer d’une icône représentant la Sainte Famille. Il est regrettable que nous n’ayons pas pu trouver quelque chose pour inspirer au moins de la tendresse sinon une révérence totale ».

L’équipe de François reste au moins dans la logique de ce qui avait été présenté l’année dernière avec la statue de Pachamama, la déesse Terre des païens, donc un démon.

Le pontife François et son aréopage de satanistes peuvent être certain que les oligarques de Davos apprécieront ses efforts pour participer au monde qu’ils espèrent imposer avec une série d’événements où nul ne pourrait acheter ou vendre sans être vacciné… avec la bénédiction du Grand Prêtre dirigeant Big Pharma.

Tous ces hommes ont un plan bien funeste pour l’humanité. François ose dire qu’ »avec Satan on ne peut pas dialoguer », mais il fait tout le contraire. C’est un apostat doublé d’un traître, à savoir, comme disait saint Pie X, un moderniste. Il est plus soucieux de protéger les pédophiles argentés que soutenir les catholiques persécutés par les communistes de Chine.

Partant de là, croyez-vous vraiment que les architectes de la Nouvelle Religion mondiale vont laisser le culte du saint Sacrifice de la Messe longtemps accessible ? Ce sont plutôt les prophéties de saint Jean Bosco qui se réaliseront à ROME même…

Lire aussi: « TAIS-TOI, BERGOGLIO ! » (Cédric de Valfrancisque) Lettre ouverte d’un catholique perplexe


- Source : L.I.E.S.I

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé