www.zejournal.mobi
Samedi, 03 Déc. 2022

Facebook renforce l’étiquetage de toutes les conversations sur les vaccins et renvoie les utilisateurs vers l’OMS

Auteur : Cindy Harper | Editeur : Walt | Mardi, 16 Mars 2021 - 10h04

Tous les messages seront désormais étiquetés.

Toutes les publications sur Facebook et Instagram discutant simplement des vaccins COVID-19 auront une étiquette indiquant que les vaccins sont sûrs ; l’étiquette dirigera également les utilisateurs vers les sources d’information sur les vaccins choisies par Facebook, telles que l’OMS et le NHS.

Le 15 mars, Facebook a annoncé de nouvelles fonctionnalités pour lutter contre le scepticisme à l’égard des vaccins. Sur Facebook et Instagram, toutes les publications traitant des vaccins comporteront une étiquette indiquant que les vaccins ont subi des tests rigoureux de sécurité. En cliquant sur cette étiquette, l’utilisateur sera dirigé vers l’OMS ou une « autorité » similaire.

La société a également étendu son « Centre d’information COVID-19 » à Instagram. Le dit centre d’information fournit également des informations vérifiées sur la pandémie, adaptées à la situation géographique de l’utilisateur.

Facebook a également annoncé une nouvelle fonctionnalité qui donnerait aux utilisateurs américains des informations sur les endroits où se procurer les vaccins.

« Maintenant que de nombreux pays s’orientent vers la vaccination de tous les adultes, nous travaillons sur des outils permettant à chacun de se faire vacciner plus facilement également », a déclaré Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, lors de l’annonce des nouvelles fonctionnalités.

« Tout d’abord, nous lançons un outil qui vous indique quand et où vous pouvez vous faire vacciner, et vous donne un lien pour prendre rendez-vous.

Cet outil se trouvera dans le centre d’information Covid, que nous montrerons aux gens directement dans leur fil d’actualité.

Nous avons déjà vu des personnes utiliser Facebook pour trouver des rendez-vous de vaccination, ce qui devrait permettre à des millions d’autres personnes de faire de même.

Deuxièmement, nous introduisons le centre d’information Covid sur Instagram, où il sera également bien visible.

Troisièmement, nous travaillons avec les autorités sanitaires et les gouvernements pour étendre leurs chatbots WhatsApp afin d’aider les gens à s’enregistrer pour les vaccins ».

« Plus de 3 milliards de messages liés au Covid ont déjà été envoyés par des gouvernements, des organisations à but non lucratif et des organisations internationales aux citoyens par le biais des chatbots officiels de WhatsApp, donc cette mise à jour aidera également à l’effort de vaccination », a ajouté Zuckerberg.

Depuis que les rapports sur le développement des vaccins COVID-19 ont fait surface, les sceptiques des vaccins ont partagé leurs inquiétudes, certains plus récemment lorsqu’il a été annoncé que de nombreux pays ont suspendu le vaccin d’AstraZeneca en raison de prétendues craintes de sécurité.

En réponse, les plateformes de médias sociaux ont renforcé leur censure des conversations concernant les vaccins coronavirus.

Chris Cox, directeur de l’exploitation de Facebook, a déclaré que l’entreprise prenait « très au sérieux » la désinformation sur les vaccins COVID-19. Cependant, il a déclaré qu’il y avait « une énorme zone grise de personnes qui ont des préoccupations, dont certaines personnes qualifieraient de désinformation et d’autres de doute ».

« La meilleure chose à faire dans cette énorme zone grise est simplement de se présenter avec des informations faisant autorité de manière utile, de faire partie de la conversation et de le faire avec des experts de la santé », a ajouté M. Cox.

Lire aussi : Facebook interdit les conversations disant que le coronavirus provient d’un laboratoire après consultation de l’OMS

Traduit par Anguille sous roche


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé