www.zejournal.mobi
Samedi, 08 Mai 2021

Microsoft forme une coalition pour censurer la « désinformation » en ligne

Auteur : Rick Findlay | Editeur : Walt | Mardi, 23 Févr. 2021 - 12h55

Avec quelques autres sociétés de technologie et de médias, Microsoft a formé une coalition axée sur la lutte contre la « désinformation » et les fausses nouvelles.

Les autres membres fondateurs de la coalition sont Truepic, Intel, BBC, Adobe et Arm.

La désinformation et les fausses nouvelles sont devenues des mots à la mode pour justifier la censure en cette ère numérique. Il est maintenant très facile pour les gens de formuler et de diffuser des mensonges, selon la Coalition pour la Provenance et l’Authenticité des Contenus.

« Il est absolument nécessaire de s’attaquer à la tromperie répandue dans les contenus en ligne – désormais surchargés par les progrès de l’IA et du graphisme et diffusés rapidement via Internet. En tant que chercheurs et technologues, nous devons impérativement créer et affiner des approches techniques et sociotechniques pour relever ce grand défi de notre temps. Nous nous réjouissons des méthodes de certification de l’origine et de la provenance des contenus en ligne. C’est un honneur de travailler aux côtés d’Adobe, de la BBC et d’autres membres de la C2PA pour faire passer ce travail essentiel à l’étape suivante », a écrit Microsoft dans un billet de blog annonçant la coalition.

Selon Microsoft, la C2PA va « développer des spécifications de provenance des contenus pour les types et formats de biens communs afin de permettre aux éditeurs, créateurs et consommateurs de retracer l’origine et l’évolution d’un média, y compris les images, vidéos, audio et documents ».

L’ancien PDG de Microsoft, Bill Gates, a été un grand partisan des mesures modernes visant à censurer davantage les médias sociaux.

Lors d’une interview au sommet du Wall Street Journal à Londres, M. Gates s’est plaint que les suggestions visant à supprimer les théories du complot et la « désinformation » sur les plates-formes Big Tech sont « moins créatives que ce dont nous avons besoin à l’heure actuelle » et a appelé à des « solutions intelligentes ».

Interrogé sur le rôle des plates-formes technologiques dans la lutte contre la désinformation, M. Gates a déploré ce qu’il a décrit comme une « faiblesse » humaine pour « titiller les choses », comme les affirmations selon lesquelles le coronavirus est fabriqué par l’homme ou « qu’il y a une conspiration ».

M. Gates a ajouté que les plateformes de médias sociaux permettent à ce type de contenu de se propager très rapidement :

« Ce genre de choses se répand beaucoup plus vite que la vérité qui, vous savez, vient d’une chauve-souris, vous savez, nous essayons toujours de trouver le chemin exact de la transmission. » a déclaré M. Gates. « On ne transmet pas ça de la même façon que pour la conspiration ».

Truepic, un service web qui permet aux utilisateurs de vérifier des vidéos et des images, a fait de grands progrès dans la vérification du contenu. La C2PA sera construit à partir des technologies de Truepic, y compris la technologie de capture de photos sécurisée par matériel.

« Truepic a été fondé sur le principe que l’authenticité des médias basée sur la provenance est la seule solution viable et évolutive à long terme pour restaurer la confiance dans ce que nous voyons en ligne. Nous croyons fermement que l’adoption d’un standard ouvert à l’échelle de l’écosystème est cruciale pour la santé à long terme de l’internet. La C2PA rationalisera la distribution de contenu numérique à haute intégrité à l’échelle, une étape essentielle pour restaurer le sens commun de la réalité de la société », a déclaré M. Truepic dans un communiqué.

La C2PA développera des technologies qui pourront être adoptées par toutes les plateformes en ligne.

Traduit par Anguille sous roche


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé