www.zejournal.mobi
Mercredi, 26 Févr. 2020

Cédric O veut tuer les médias non conformes

Auteur : | Editeur : Walt | Lundi, 23 Déc. 2019 - 08h50

Qui connaît Cédric O ? Cédric O (son patronyme est d’origine coréenne), obscur secrétaire d’État au numérique, ancien des équipes DSK au PS, membre de Terra Nova, ancien conseiller parlementaire de Pierre Moscovici, ancien membre des équipes de campagne de François Hollande, un des premiers ralliés à la macronie. Il se fait remarquer par son zèle à ériger de nouvelles censures.

Metteur en scène et justicier

Monsieur O est un des metteurs en scène des accords scellés entre le président Macron et les équipes de Facebook à l’occasion du Forum pour la gouvernance de l’internet, tenu à Paris en novembre 2018.

Déjà à l’été 2019, interrogé par l’agence Reuters, le sémillant O se réjouissait de la coopération de Facebook en matière de répression des opinions non conformes, le réseau allait communiquer à la justice les adresses IP des contrevenants:

« Ils nous ont annoncé que (…), eu égard aux discussions qu’ils ont eues avec nous, ils allaient transmettre les adresses IP pour les contenus de haine en ligne qui seraient demandées par la justice. Ce qui est une énorme nouvelle… Cela veut dire que le processus judiciaire va pouvoir se dérouler normalement. C’est vraiment très important, ils ne vont le faire que pour la France ».

Récidiviste

Monsieur O récidive fin 2019. Lors de l’examen de la loi Avia contre « les discours de haine sur internet » les sénateurs LaREM ont fait voter un amendement qui obligerait les annonceurs à publier la liste de tous les sites où ils diffusent leurs publicités. Commentaire de Monsieur O « je suis certain que certaines organisations se pencheront sur le sujet et les alerteront, ce qui en fait assèche une partie du financement des sites extrêmes ou que nous souhaitons ici voir disparaître« . Nous soulignons « que nous souhaitons voir disparaître ». Le propos est clair et sans ambages : tout site ou média en ligne non conforme aux desiderata et aux intérêts conjoints des pouvoirs publics actuels et de Facebook sera mis en danger financièrement. Monsieur O comme Officine (de surveillance), Œil (de son maître), Ordonnateur (des basses œuvres), comme Oligarchie peut-être ?


- Source : Ojim

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...