www.zejournal.mobi
Vendredi, 19 Janv. 2018

Les drones utilisés dans l’attaque contre les bases de la Russie « ne pouvaient venir que des Etats-Unis »

Auteur : ALEXANDER MERCOURIS | Editeur : Walt | Mercredi, 10 Janv. 2018 - 17h21

Le ministère russe de la Défense affirme qu’ils ont détecté un avion de reconnaissance américain patrouillant en Méditerranée lors de l’attaque des drones.

Selon l’agence de presse russe Interfax, un membre anonyme du Conseil de la Fédération de Russie – la chambre haute du parlement russe – a déclaré que les treize drones qui ont tenté samedi d’attaquer sans succès les deux bases syriennes de Hmeymim et de Tartous ne pouvaient venir que des États-Unis.

Notez que ceci ne dit pas que les Etats-Unis ont fourni les drones aux djihadistes qui ont mené l’attaque, bien que cela soit très proche.

Le rapport d’Interfax de la déclaration sur l’origine américaine des drones par le membre du Conseil de la Fédération de Russie est daté de 16h31 heure de Moscou. À 16h50 heure de Moscou  -c’est à dire 20 minutes plus tard – Interfax a rapporté que le ministère russe de la Défense avait déclaré qu’au moment de l’attaque de drones sur les bases syriennes de la Russie, un avion de reconnaissance américain avait été aperçu survolant la Méditerranée.

Le rapport d’Interfax ne dit pas que l’avion américain volait à proximité des deux bases, mais l’implication est que c’était le cas, et le timing des deux rapports d’Interfax – séparés l’un de l’autre par 20 minutes seulement – suggère que le calendrier des déclarations du membre du Conseil de la Fédération de Russie et du Ministère russe de la Défense a été coordonné.

L’agence de presse libanaise Al-Masdar, qui est généralement bien informée, avait déjà signalé que l’attaque par drones sur les deux bases russes en Syrie avait été menée par l’Etat islamique, probablement à partir de ses zones restantes dans la province d’Idlib.

Les États-Unis pour leur part disent que la technologie utilisée dans les attaques de drones est disponible dans le commerce, et il est important de dire que même si un avion de reconnaissance américain volait près des bases russes au moment de l’attaque, cela peut n’être rien de plus qu’une coïncidence. Après tout, il n’est guère inhabituel que des avions de reconnaissance américains volent à proximité des bases russes.

Cependant, tout indique qu’il y a un grand conflit entre les Etats-Unis et la Russie, les Russes étant très proches de dire que les Etats-Unis ont participé à l’attaque, et peut-être même le dire carrément au cours des prochaines heures ou des prochains jours.

A suivre donc.

Traduction : Avic– Réseau International


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé