www.zejournal.mobi
Dimanche, 14 Juill. 2024

Vaccin contre l'hépatite B: leur futur est entre VOS mains... réfléchissez bien!

Auteur : Roger Landry | Editeur : Walt | Mardi, 20 Janv. 2015 - 21h07

Réveillez-vous !                                                                          
Vos enfants pourraient devenir des handicapés à vie ou même mourir !

Notre confiance dans les organismes gouvernementaux américains de santé s’est effilochée au cours des années après que nous ayons multiplié des recherches en matière de corruption, de copinage et d’incompétence qui ont infiltré des entités telles le CDC, la FDA, l’EPA, et l’USDA. Aujourd’hui, une grande lame de fond de protestation prend chaque jour de plus en plus d’ampleur.

Nous sommes parfaitement conscients que bon nombre de ces organismes ne s’accordent même pas pour chanter sur le même ton. L’un prétendant que telle opération est parfaitement sans danger (CDC), alors que l’autre (EPA) signale que le taux de certains composants des vaccins est extrêmement toxique pour la physiologie humaine (comme le mercure/Thimerosal et l’Aluminium dans les vaccins etc…).

L’Amérique s’enorgueillit d’avoir le plus haut niveau de technologie médicale au monde mais souffre d’un des taux les plus élevés de mortalité infantile de tous les pays industrialisés… Nous sommes de loin la société la plus vaccinée de la planète !

Où s’arrêtent les coïncidences et où commencent les faits ?

Concentrons-nous maintenant sur le mécanisme qui prouve l’extrême danger des vaccins qui sans le moindre doute provoquent des souffrances à grande échelle. La chose est d’autant plus grave que dans de nombreux cas, ces vaccinations sont obligatoires.

On sait que le vaccin contre l’hépatite B peut causer :

Le lupus
Des dommages au foie
La mort subite du nourrisson
La sclérose en plaques

Et plus encore…  

Augmentation considérable des cas de diabète en Nouvelle Zélande après la vaccination contre l’hépatite B

Même après plusieurs doses, l’efficacité de ce vaccin est très discutable, chaque dose supplémentaire augmentant considérablement les risques d’effets secondaires graves !

42 % d’échec dans la protection après l’administration de 4 doses

Cette protection d’une soi-disant médecine gouvernementale préventive, présentée comme bienveillante, s’est avérée être l’une des vaccinations les plus dangereuses qui soient.

Family Health Freedom Network écrit:

« Des parents de tout le pays contactent en nombres croissants Le Centre National d’Information sur les Vaccins (NVIC) pour manifester leur opposition à la réglementation en cours promulguée par les fonctionnaires de la Santé Publique et qui exige que les enfants reçoivent 3 doses du vaccin contre l’hépatite B avant d’être autorisés à fréquenter une garderie, l’école maternelle, l’école primaire, le lycée ou le collège».

Le Centre National d’Information sur les Vaccins précise :

«L’hépatite B n’est pas très contagieuse – Contrairement à d’autres maladies infectieuses pour lesquelles des vaccins ont été développés et rendus obligatoires aux Etats-Unis, l’hépatite B n’est pas une maladie très commune au cours de l’enfance et, en outre, elle n’est pas très contagieuse. L’hépatite B  est  principalement une maladie d’adulte transmise par des fluides corporels infectés, la plupart du temps par du sang infecté. La maladie est très répandue dans des populations à haut risque comme par exemple les toxicomanes, les  hétérosexuels et homosexuels vivant dans une promiscuité sexuelle, les personnes qui résident dans les prisons, le personnel des soins de santé exposés au sang de personnes qui ont besoin de transfusions répétées, ainsi qu’aux bébés nés de mères infectées».

Et comme si la situation n’était pas suffisamment grave… l’Association des Médecins et des Chirurgiens Américains affirme que les risques de dommages que peut provoquer le vaccin peuvent être « cent fois plus importants » que le risque de la maladie. Ceci montre clairement que le vaccin est beaucoup plus dangereux que la possibilité de contracter la maladie !

Experimental vaccines publie :

La Cour Fédérale décrète que le vaccin a causé un lupus fatal

Ce vaccin est-il donc une bénédiction ou un fléau pour la société américaine ? Et tout cela au nom du profit … ou de raisons beaucoup plus obscures. 

En tant que parent, il vous appartient  de choisir de vacciner ou non, mais pour combien de temps encore ? Beaucoup de recherches ont été effectuées pour vous guider dans la décision à prendre. Ne permettez pas aux seuls médecins ou à des personnes peu instruites de ces problèmes de vous guider dans cette décision. Faites s’il vous plaît votre propre recherche pour trouver la meilleure solution pour la santé et le bien-être de votre enfant…C’est du futur même de vos enfants dont il est question et la situation ne cesse de s’aggraver. De grâce REVEILLEZ-VOUS !


- Source : Roger Landry

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...