www.zejournal.mobi
Samedi, 13 Juill. 2024

La franc-maçonnerie accompagnera le RN au gouvernement

Auteur : Pierre-Alain Depauw | Editeur : Walt | Vendredi, 14 Juin 2024 - 16h22

Au Rassemblement National, c’est l’euphorie. Des gens issus de la fonction publique font la file, leur CV sous le bras, pour obtenir une investiture et devenir député. Jusque-là, tout va bien.

Gouverner n’est pas une mince affaire

Mais si le Rassemblement National gagne ces élections législatives et obtient une majorité relative qui conduit Jordan Bardella à devenir Premier ministre, il faudra dans l’extrême urgence désigner d’autres ministres, composer des cabinets ministériels, recruter une armada de gens compétents dans de nombreux secteurs, le tout dans un climat qui va vite devenir plus que houleux.

Là débuteront les vrais difficultés. On peut installer sa belle-sœur sur un fauteuil parlementaire. On ne peut pas gouverner avec simplement les cousins et les copains des copains, ni même avec les opportunistes qui ne manqueront pas de frapper à la porte. Faire le tri dans la précipitation sera plus que compliqué.

Les forces occultes se préparent à placer leurs pions

C’est à ce stade que, dans les coulisses, certaines forces occultes placeront les leurs, puisqu’il est évident que l’arrivée de Bardella à Matignon est un scénario pleinement anticipé par Emmanuel Macron (et par des cercles initiés).

Le RN ne s’opposera pas aux offres de service des frères trois-points. Bardella lui-même n’a-t-il pas déjà pris langue avec certains d’entre eux ?

Un indice de l’opération qui se prépare nous est livré par Daniel Keller qui, sur le site du journal L’Opinion, en date du mardi 11 juin, répond à quelques questions.
Le journal rappelle que Daniel Keller a été membre du Conseil économique, social et environnemental mais il omet curieusement de rappeler qu’il fut le “Grand Maître” du Grand Orient de France. L’entretien se fait entre initiés. Evoquant la dissolution de l’Assemblée nationale et de la convocation de nouvelles élections législatives, le directeur du journal demande : “Est-ce un séisme politique ou un passage somme toute salutaire pour remettre les choses d’équerre dans notre pays ?“

Les réponses de Daniel Keller sont très intéressantes et significatives, loin du discours strictement officiel du GODF sur le sujet.

L’ancien Grand Maître feint de s’en remettre entièrement au suffrage. “Dans une démocratie, il n’y a qu’un souverain, c’est le peuple. Le peuple a toujours raison parce qu’il est l’expression de la volonté générale.”, déclare désormais Daniel Keller qu’on a connu moins enthousiaste par le passé à se satisfaire de la volonté populaire lorsqu’elle est aux antipodes du projet maçonnique.

“Au regard des grandes valeurs de la République comme les droits de l’Homme, la laïcité ou les fondements mêmes de notre pays, faut-il en avoir peur ?“, demande le journaliste.

Surprise ! Daniel Keller répond en rassurant :

“Je pense que le discours sur la peste brune ou la menace fasciste que représenterait le RN n’a plus lieu d’être. Je comprends effectivement l’étonnement, la crainte même que peut susciter l’histoire du Rassemblement National, ses origines que je n’oublie pas évidemment. Mais je ne crois pas que les libertés fondamentales ni les grandes valeurs républicaines seront menacées demain”.

Et lorsque le journaliste envisage l’hypothèse que, le 7 juillet au soir, nous aurons peut-être un premier ministre venu du Rassemblement National, et demande à Daniel Keller “Les corps constitués qui irriguent notre pays doivent-ils s’y préparer ?“, l’ancien “Grand Maître” du Grand Orient de France répond :

“Nous sommes républicains avant tout et, encore une fois, le peuple français fera son choix.
Oui, tout le monde devra se rassembler pour permettre à la France de se redresser et au pays d’aller mieux dans les trois ans à venir. Nous devrons tous aider à ce que cette nouvelle expérience gouvernementale, si elle doit advenir, ne soit pas le chaos que certains annoncent. Et puis en 2027 les Français trancheront à nouveau”.

Pour qui sait lire entre les lignes, Daniel Keller, dignitaire franc-maçon, vient de confirmer que la franc-maçonnerie accompagnera Jordan Bardella et le Rassemblement National dans leur gouvernance si le RN emporte les élections législatives. “Et puis en 2027 les Français trancheront à nouveau”.

Encore une fois, répétons que tout cela s’accorde parfaitement avec le plan d’Emmanuel Macron et de ses maîtres à penser.


- Source : MPI

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...